Baromètre « les jeunes et l’entreprise » : que doivent en retenir les recruteurs ?

La Fondation Jean-Jaurès a interrogé un panel de jeunes français pour connaître leurs attentes vis-à-vis du monde du travail. Une enquête riche d’enseignements pour les entreprises.

La rémunération apparaît en tête des attentes des jeunes vis-à-vis de leur travail
La rémunération apparaît en tête des attentes des jeunes vis-à-vis de leur travail. © BGstock72/stock adobe.com

La Fondation Jean-Jaurès et la Macif viennent de publier une grande enquête réalisée avec l’institut BVA* auprès de 1 000 jeunes Français pour mieux comprendre leur rapport au travail et à l’entreprise. Un panorama complet source d’inspiration pour les recruteurs qui souhaitent embaucher ce type de profil.

Le rôle de l’entreprise : assurer un travail et un salaire

Quand on demande aux jeunes les mots qui leur viennent à l’esprit, spontanément, quand on leur parle d’entreprise, ils sont 40% à citer le travail, avant l’argent (14%) et le salaire (12%). Plus loin dans l’enquête, la rémunération apparaît en tête des attentes de cette catégorie d’âge vis-à-vis de leur travail (43%) devant le fait d’avoir une activité intéressante (32%) et celui d’avoir un poste qui vous permet d’avoir du temps libre pour votre vie personnelle (30%).

Selon cette génération, les rôles principaux d’une entreprise, aujourd’hui, sont de créer de l’emploi (pour 57% des sondés), d’être utile pour la société (37%) et de donner les moyens à ses salariés de s’épanouir professionnellement (34%).

L’épanouissement professionnel au cœur des préoccupations

Quel serait le manager idéal ? 33% des 18-24 ans répondent : celui qui créé un environnement de travail épanouissant. Ils sont aussi 31% à apprécier un manager qui reconnaît le travail accompli et 23% un chef d’équipe qui fait progresser ses collaborateurs.

Fait assez surprenant, 28% des jeunes projettent de rester au sein de la même entreprise autant que possible quand 27% souhaitent créer leur entreprise. Preuve que la génération Z résiste aux sirènes du turnover pour peu que son employeur parvienne à la fidéliser.

Pour retenir ces talents, le baromètre avance quelques pistes : la possibilité de télétravailler quelques jours par semaine, le fait d’accompagner ses collaborateurs dans la connaissance de leurs droits (mutuelles, aides…) et dans l’accès au logement ou à la mobilité, la possibilité d’une participation au capital de l’entreprise…

Bien-être au travail : et maintenant, on fait quoi ?

Locale et à taille humaine : le portrait-robot de l’entreprise idéale

39% de l’échantillon interrogé souhaite travailler pour une entreprise locale, loin devant une start up (29%), une entreprise de l’économie sociale et solidaire (25%) ou un groupe du CAC 40 (13%).

La génération Z rêve également d’une entreprise à taille humaine au sein de laquelle elle connait ses collègues. Les éléments les plus importants pour favoriser les bons rapports au travail sont la bonne ambiance (55%) couplée au fait de pouvoir compter sur ses collègues (43%).

« Le souhait de collègues capables d’être présents en cas de coup dur montre à quel point le travail est entré dans la vie intime des individus, d’une façon qui va bien au-delà de la tenue des visioconférences dans son salon, note la Fondation Jean-Jaurès. Et cela replace de façon secondaire toutes les initiatives symbolisées par les Chief Happiness Officers, considérées comme relativement artificielles par la jeune génération : 18% seulement des jeunes estiment que le plus important dans les rapports avec leurs collègues tient dans les temps conviviaux proposés par l’entreprise. »

Des engagements qui se traduisent par des actes

Les jeunes considèrent essentiel que leur entreprise s’engage sur des thématiques comme la préservation de l’environnement, la lutte contre le racisme et les discriminations et la lutte contre les inégalités entre les hommes et les femmes.

Mais, au-delà des postures et des déclarations de bonne intention, ils estiment que cet engagement doit se matérialiser par des actes forts comme le refus de travailler avec des fournisseurs qui ne respectent pas certains critères, des partenariats avec des associations ou encore le fait d’effectuer des dons, chaque année, pour des causes.

Rétention des talents : pourquoi et comment fidéliser vos collaborateurs

Une valeur centrale : le respect

Parmi les valeurs les plus importantes aux yeux des candidats figurent le respect (cité par 58% du panel), la confiance (45%) et la solidarité (32%).

« Ce besoin de respect peut être entendu comme une crainte exprimée par la jeune génération ayant perçu ou vécu une intégration difficile dans le monde de l’entreprise et dans des équipes déjà formées, difficulté d’intégration qui peut également être vécue comme un manque de confiance », analyse la Fondation Jean-Jaurès.

D’où l’importance de soigner l’onboarding de vos nouvelles recrues et d’organiser des points réguliers au cours des premiers mois pour s’assurer de leur bien-être au travail.

Marque employeur : quelles sont les valeurs plébiscitées par les collaborateurs ?

Le manque d’expérience : principal obstacle pour trouver un premier emploi

L’enquête se penche aussi sur les principales difficultés rencontrées par les jeunes pour s’insérer sur le marché du travail. Le premier obstacle cité dans la recherche de leur premier job : le manque d’expérience (cité par 53% des jeunes).

« Cette question du manque d’expérience vient confirmer l’importance dans notre pays du fameux CV, analyse la Fondation. A propos des compétences acquises pendant leur formation, les jeunes y voient d’abord un moyen de valorisation pour leur CV (34%), bien avant d’y voir un tremplin vers l’emploi (25%). Cette hiérarchie montre à quel point le CV et la constitution de celui-ci apparaissent comme les conditions indispensables, les préalables avant de penser à un quelconque emploi. »

*Etude réalisée par internet du 5 au 15 novembre 2021 auprès de 1 000 Français âgés de 18 à 24 ans.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.