Pass sanitaire : quelles règles pour les événements professionnels ?

Le pass sanitaire, qui entre en vigueur en France ce mercredi 9 juin, conditionne notamment l’accès aux événements professionnels rassemblant plus de 1 000 personnes.

Le pass sanitaire sera demandé pour tout événement accueillant plus de 1 000 personnes.
Le pass sanitaire sera demandé pour tout événement accueillant plus de 1 000 personnes. © Photo Granary/stock adobe.com

En ce 9 juin, nouvelle étape du déconfinement, un outil fait son apparition en France : le pass sanitaire. Il constitue le sésame obligatoire pour l’accès aux grands rassemblements en vue de permettre à l’activité économique de reprendre tout en limitant les risques de propagation du virus. On vous détaille les règles applicables pour les événements professionnels.

Nouveau protocole sanitaire : tout ce qu’il faut savoir sur le retour au bureau

Pour quels types d’événements professionnels le pass sanitaire est-il exigé ?

Le pass sanitaire conditionne l’accès à tous les événements regroupant plus de 1 000 personnes, où le brassage du public est le plus à risque sur le plan sanitaire et pour lesquels les Français peuvent s’organiser à l’avance. Parmi les lieux concernés figurent les salons et foires professionnels, mais aussi les salles de conférences.

Pour les foires et les salons, la jauge de 1 000 personnes est fixée par hall d’exposition et non sur la globalité du site.

A qui est-il demandé ?

Toute personne de onze ans et plus souhaitant accéder à l’un de ces événements devra présenter ce laisser-passer. En revanche, les salariés, organisateurs et professionnels qui travaillent dans le cadre de cet événement ne seront pas tenus d’être en possession de ce document. Concernant cette dernière mesure, le gouvernement précise qu’« il s’agit d’un choix visant à alléger le dispositif pour des raisons de faisabilité pratique pour les gérants » mais que le personnel doit continuer de respecter les gestes barrière.

Quel document faut-il présenter ?

Ce document, qui peut être présenté sous forme papier ou numérique via l’application TousAntiCovid, doit faire état de l’une des preuves suivantes :

  • Le certificat de vaccination attestant l’accomplissement du schéma complet de vaccination
  • Le résultat d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h
  • Le résultat d’un test PCR ou antigénique positif de plus de quinze jours et moins de 6 mois (ces derniers tests témoignant d’un risque limité de réinfection immédiate).
Vos collaborateurs ont-ils le droit de se faire vacciner sur leur temps de travail ?

Comment est-il contrôlé ?

Les organisateurs des événements professionnels peuvent scanner le QR code présenté sur le document papier ou numérique, à l’entrée du site, grâce à l’application téléchargée sur smartphone ou tablette, pour contrôler le pass sanitaire.

Jusqu’à quand sera-t-il demandé ?

Pour le moment, la loi sur la gestion de la sortie de crise sanitaire autorise son déploiement jusqu’au 30 septembre 2021 mais il est possible qu’il soit prolongé au-delà si la situation sanitaire l’exige.

Retour au bureau : ces questions que vos collaborateurs vont vous poser (et comment y répondre)

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Commentaire (1)
  • Par ae

    donc en tant que visiteur, on doit l avoir, mais notre interlocuteur, professionnel non ? aberrant

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.