Ces entreprises offrent une semaine de repos à leurs salariés pour se ressourcer

Plusieurs entreprises accordent une semaine de repos à leurs collaborateurs pour leur permettre de se reposer après dix-huit mois de travail particulièrement éprouvants.

Plusieurs entreprises ont offert une semaine de repos à leurs employés pour leur permettre de se déconnecter de leur travail.
Plusieurs entreprises ont offert une semaine de repos à leurs employés pour leur permettre de se déconnecter de leur travail. © elenabsl/stock adobe.com

La crise sanitaire a été éprouvante pour de nombreux professionnels à plusieurs titres : nouvelles habitudes de travail à adopter rapidement, crainte liée au virus, avenir incertain, baisse de moral et de motivation… Les entreprises ont compris qu’elles avaient tout intérêt à porter une attention particulière au bien-être de leurs équipes dans ce contexte inédit. A ces fins, certains employeurs ont décidé d’accorder une semaine de repos (en sus des congés payés habituels) à leurs collaborateurs pour se ressourcer.

Un DRH sur deux juge le télétravail nocif pour la santé des salariés

Favoriser le bien-être physique et mental des salariés

C’est le cas de HubSpot, entreprise d’édition de logiciels, qui a informé ses clients que la plupart de ses salariés seraient absents du 5 au 9 juillet 2021, « afin de se reposer et de se ressourcer ». Baptisée HubSpot Unplugged, cette initiative inédite, inspirée du feedback des équipes, vise « à favoriser le bien-être physique et mental » des collaborateurs de l’entreprise.

« Dans le cadre de cette initiative, plus aucune réunion interne n’est organisée le vendredi, un nouveau programme dédié à la santé mentale et au bien-être a été mis en place, et nous avons instauré une semaine de repos pour nos salariés à travers le monde », détaille également HubSpot, dans un communiqué envoyé à ses clients.

 

 

Dans la même logique, l’entreprise de gestion de réseaux sociaux Hootsuite a annoncé que toutes ses équipes, soit quelque 1 000 employés, seraient absentes, également du 5 au 9 juillet, pour « déconnecter ensemble, [se] reposer, [se] ressourcer après une année éprouvante ».

Limiter les risques de burn out

Sur son blog, l’entreprise explique que cette « semaine du bien-être » s’accompagne d’autres engagements pour préserver la santé mentale de ses collaborateurs, tels qu’une augmentation de la prise en charge de certains frais de santé (problèmes de santé mentale, traitement de fertilité…) ou un service d’accompagnement réservé aux collaborateurs victimes de traumatismes.

Le réseau social professionnel LinkedIn et le site de rencontre Bumble ont emboîté le pas de ces entreprises, annonçant qu’ils allaient permettre à leurs équipes de se reposer pour réduire les risques de burn out.

Burn out : comment repérer les signes avant-coureurs chez vos collaborateurs

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.