Covid-19 : la vaccination s’élargit à de nouvelles professions prioritaires

Avant l’ouverture de la vaccination à toute la population majeure française le 31 mai, son accès a été étendu ce lundi 24 mai à des professionnels particulièrement exposés au virus.

Les serveurs font partie des nouvelles professions prioritaires éligibles à la vaccination.
Les serveurs font partie des nouvelles professions prioritaires éligibles à la vaccination. © Drazen/stock adobe.com

Une semaine avant l’élargissement de la campagne vaccinale à l’ensemble de la population adulte française, certaines professions sont éligibles depuis ce lundi 24 mai à la vaccination prioritaire, sans restriction d’âge ou liée à leur état de santé.

Autotests, aération, vaccins : les règles du nouveau protocole sanitaire en entreprise

Une quarantaine de métiers éligibles

La liste de ces métiers, considérés comme particulièrement exposés au virus, est consultable sur le site internet du ministère de la Santé et des Solidarités. Sont concernés :

  • Les professeurs des écoles, collèges, lycées
  • Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM)
  • Les agents au contact des élèves en école, collège, lycée, universités (dont agents périscolaire et agents de restauration scolaire)
  • Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH)
  • Les professionnels de la petite enfance (dont les assistants maternels)
  • Les assistants familiaux
  • Les professionnels de la protection judiciaire de la jeunesse
  • Les professionnels de la protection de l’enfance
  • Les professionnels de l’hébergement d’urgence
  • Les policiers nationaux et municipaux
  • Les gendarmes
  • Les agents de gardiennage et de sécurité
  • Les surveillants pénitentiaires et personnels des services d’insertion et de probation
  • Les militaires en opération sentinelle
  • Les douaniers de la branche surveillance
  • Les conducteurs de bus
  • Les personnels de bord de ferry et de navette fluviale
  • Les conducteurs, facteurs et livreurs sur courte distance
  • Les conducteurs routiers
  • Les chauffeurs de taxi et de VTC
  • Les contrôleurs des transports publics
  • Les agents de nettoyage et d’entretien
  • Les agents de ramassage de déchets, éboueurs, agents de centre de tri des déchets, salariés de centre de traitement et les égoutiers
  • Les opérateurs sur les stations de traitement d’eau potable et d’eaux usées et les agents d’entretien des réseaux d’eau potable et d’assainissement
  • Les salariés et chefs d’entreprise des commerces d’alimentation : caissières, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers
  • Les buralistes
  • Les salariés et chefs d’entreprise du secteur des hôtels, cafés et restaurants
  • Les personnels de la restauration collective
  • Les professionnels des services funéraires et mortuaires
  • Les ouvriers non qualifiés de l’industrie agroalimentaire (dont mareyeurs)
  • Les personnels des abattoirs et des entreprises de transformation des viandes
  • Les inspecteurs de santé publique vétérinaire
  • Les agents de contrôle de l’inspection du travail
  • Les salariés de l’évènementiel
  • Les salariés et professeurs des salles de sports
  • Les gens de mer et personnels des compagnies maritimes et aériennes voyageant vers des pays à risque.

Si vous exercez l’un de ces métiers, vous pouvez obtenir dès à présent un rendez-vous pour recevoir votre vaccin sur Sante.fr, Doctolib, Vitemadose ou Covidlist.

Les employeurs appelés à faciliter l’accès à la vaccination

Les représentants syndicaux ont appelé les entreprises des secteurs concernés à tout mettre en œuvre pour faciliter l’accès de leurs collaborateurs à la vaccination : « On parle de salariés qui sont sur des postes contraints, avec des horaires à respecter et une organisation du travail qui peut être complexe. L’employeur doit donc absolument faire en sorte que les salariés puissent être disponibles et puissent se faire vacciner à côté de leur domicile ou à côté de leur entreprise », a martelé Olivier Guivarch, secrétaire général de la Fédération des services CFDT, sur franceinfo.

Vaccins : plus de doses et de choix pour les services de santé au travail

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.