Amazon : les employés d’un entrepôt votent sur une possible syndicalisation

Les employés d’un entrepôt d’Amazon vont se prononcer sur une éventuelle syndicalisation lors d’un scrutin qui s’ouvre lundi 8 février. Une première chez le géant américain.

Le scrutin se déroule du 8 février au 29 mars 2021.
Le scrutin se déroule du 8 février au 29 mars 2021. © Sundry Photography/stock adobe.com

Une petite révolution est en marche chez Amazon. Les quelque 5 800 salariés d’un entrepôt du géant américain situé à Bessemer, dans l’Alabama, s’apprêtent à voter lundi 8 février afin de décider s’ils veulent être représentés par un syndicat.

Une démarche qui n’est pas au goût de leur employeur. L’entreprise de commerce en ligne a demandé un report du vote, proposant un scrutin physique au lieu du vote par correspondance privilégié au regard du contexte sanitaire et du nombre important de votants.

Google : 227 salariés lancent le syndicat Alphabet Workers Union

La campagne anti-syndicalisation d’Amazon

Cette requête a été refusée vendredi dernier par l’agence fédérale en charge des syndicats (NLRB). « Les travailleurs d’Amazon ont remporté une nouvelle victoire », a commenté Stuart Appelbaum, le président du RWDSU, le syndicat de la distribution que des employés de l’entrepôt de l’Alabama veulent rejoindre. « La décision d’aujourd’hui prouve qu’il est vraiment temps pour Amazon de commencer à respecter ses salariés et de leur permettre d’envoyer leur bulletin sans intimidation ni ingérence », a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, toutes les tentatives de syndicalisation de salariés du groupe de Seattle ont avorté. Si Amazon ne s’oppose jamais officiellement à ces actions, il manoeuvre activement pour tuer ces mobilisations sociales dans l’œuf. En témoigne la campagne d’affichage dans l’entrepôt de Bessemer et son argumentaire contre les cotisations syndicales ou le site web, « faites-le sans cotisations », dissuadant les employés d’adhérer au syndicat. En page d’accueil du site, on peut notamment lire ces mots : « Pourquoi payer 500 dollars de cotisation ? Nous prenons soin de vous avec des salaires élevés, l’assurance santé, un comité en charge de la sécurité et un processus pour les appels. »

Amazon : Robots – 1 / Salariés – 0 ?

Verdict le 29 mars 2021

Le groupe, qui embauche 800 000 collaborateurs aux Etats-Unis, est régulièrement la cible de critiques concernant des cadences de travail trop soutenues voire des conditions de travail dangereuses et des décisions jugées arbitraires.

Il faudra attendre le 29 mars et la clôture du vote pour savoir si une majorité des salariés de Bessemer souhaite rejoindre le RWDSU. Si tel est le cas, ils seront représentés par le syndicat, mais n’en deviendront véritablement membres qu’après la conclusion d’un nouveau contrat d’entreprise entre le syndicat et Amazon.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.