Vaccination contre la Covid-19 : quelles sont les nouvelles professions prioritaires ?

Le gouvernement a diffusé, mardi 20 avril, la liste d’une vingtaine de nouveaux métiers qui auront prioritairement accès au vaccin contre la Covid-19 pendant quinze jours, à compter de ce samedi.

Les chauffeurs de bus font partie de la nouvelle liste de professions prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19.
Les chauffeurs de bus font partie de la nouvelle liste de professions prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19. © Syda production/stock adobe.com

Après les personnels de santé, les professionnels scolaires et de la petite enfance et les forces de l’ordre, le gouvernement a décidé, mardi 20 avril, d’ouvrir la vaccination prioritaire à une vingtaine d’autres métiers, fortement exposés au risque de contamination par le virus de la Covid-19.

Qui est concerné ?

Cette décision concerne les professionnels de plus de 55 ans, quel que soit leur état de santé, mentionnés sur la liste diffusée par le ministère du Travail. Y figurent :

– les conducteurs de véhicule (bus, ferry, navettes fluviales, livreurs, routiers)

– les chauffeurs de taxi ou de VTC

– les contrôleurs des transports publics

– les agents d’entretien (agents de nettoyage, agents de ramassage de déchets, agents de centre de tri des déchets)

– les agents de gardiennage et de sécurité

– les salariés de commerces d’alimentation (caissiers, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont les bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers, ce qui inclut les chefs d’entreprise)

– les professionnels des pompes funèbres

– les ouvriers non qualifiés de l’industrie agroalimentaire (comme les salariés des abattoirs et salariés des entreprises de transformation des viandes)

Les intérimaires de plus de 55 ans exerçant ces métiers sont également éligibles à la vaccination prioritaire. Au total, la mesure concerne 400 000 salariés du privé.

Le ministère du Travail a, par ailleurs, indiqué que des travaux étaient en cours avec le ministère des Transports pour « examiner des modalités particulières de vaccination pour les personnels navigants techniques et commerciaux du secteur aérien et les marins, notamment ceux qui sont amenés à faire des escales internationales ».

À partir de quand ?

Ces professionnels bénéficieront de créneaux dédiés pour se faire vacciner, à partir du samedi 24 avril, pour une durée d’au moins deux semaines.

Comment procéder pour se faire vacciner ?

Pour recevoir leur dose de vaccin, les publics concernés devront réserver un créneau horaire auprès de l’un des centres de vaccination listés sur les sites des différentes Agences régionales de santé. Ils pourront aussi se faire vacciner par leur service de santé au travail, leur médecin traitant ou leur pharmacien.

Le jour du rendez-vous, les salariés devront se munir d’une fiche de paie ou d’une déclaration sur l’honneur assurant qu’ils font bien partie des professions prioritaires. Quant aux travailleurs indépendants, ils pourront présenter une déclaration sur l’honneur ou leur carte professionnelle.

Le ministère du Travail appelle les employeurs à « faciliter l’accès à la vaccination des salariés prioritaires sur leur temps de travail ».

Quel vaccin sera administré à ces professionnels ?

Le vaccin injecté sera l’Astra Zeneca, comme pour toutes les personnes âgées de 55 à 59 ans.

En fonction de quelles critères la liste a-t-elle été établie ?

Le gouvernement s’est basé sur trois critères, non cumulatifs, pour déterminer la nouvelle liste de professions prioritaires : travailler en milieu clos, ne pas pouvoir respecter les gestes barrières ou être l’un des métiers à risques identifiés par l’institut Pasteur dans une étude.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.