Télétravail : les salariés volontaires pourront revenir un jour par semaine au bureau

Les collaborateurs qui souhaitent revenir travailler en présentiel le pourront à raison d’un jour par semaine à partir du 7 janvier.

Les salariés qui le souhaitent pourront revenir travailler un jour par semaine dans leur entreprise.
Les salariés qui le souhaitent pourront revenir travailler un jour par semaine dans leur entreprise. © Prostock-studio/stock adobe.com

Un assouplissement du télétravail avait été annoncé par le gouvernement à la fin de l’année 2020. Il sera effectif jeudi 7 janvier, jour d’entrée en vigueur d’un nouveau protocole sanitaire. Les actifs qui le désirent pourront alors revenir travailler au sein de leur entreprise une journée par semaine. Ce retour est toutefois conditionné par l’accord de l’employeur. Il sera facultatif et ne pourra en aucun cas être imposé par l’entreprise.

Télétravail : comment définir les métiers éligibles dans votre entreprise ?

« Plus de la moitié des salariés souffrent d’isolement »

La décision a été confirmée lundi 5 janvier, dans la soirée, par la ministre du Travail, Elisabeth Borne, dans le cadre d’une visioconférence avec les partenaires sociaux. Malgré une situation sanitaire toujours dégradée, le gouvernement a jugé important de laisser la possibilité aux salariés souffrant du 100% télétravail de renouer avec l’activité en présentiel.

« Nos études montrent que plus de six salariés sur dix en télétravail à 100% depuis novembre souhaitent revenir dans l’entreprise au moins une journée par semaine », avait indiqué la ministre du Travail dimanche, rappelant que « plus de la moitié des salariés disent souffrir d’isolement ».

Télétravail : quels droits et quels devoirs pour les salariés et les entreprises ?

Un quart des salariés en télétravail en novembre

En revanche, au vu de l’évolution du contexte épidémique, la ministre a laissé entendre aux partenaires sociaux que l’échéance du 20 janvier serait sans doute repoussée. A cette date, il était initialement prévu de renvoyer aux entreprises le soin de fixer le nombre de jours minimal de travail sur site.

Selon les derniers chiffres du ministère du Travail, durant le mois de novembre, un quart des salariés ont télétravaillé au moins un jour par semaine. Et, parmi eux, 44% ont travaillé à distance tout au long de la semaine.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.