Télétravail : à quelles conditions peut-on revenir au bureau ?

Le ministère du Travail a publié mercredi 6 janvier un nouveau protocole sanitaire permettant aux salariés en 100% télétravail qui le souhaitent de retourner au bureau un jour par semaine.

Les règles concernant le télétravail ont été légèrement assouplies ce jeudi 7 janvier.
Les règles concernant le télétravail ont été légèrement assouplies ce jeudi 7 janvier. © Kawee/stock adobe.com

C’est un assouplissement du télétravail à la marge. Le ministère du Travail a dévoilé les nouvelles règles en vigueur dans les entreprises à partir du 7 janvier. La principale nouveauté par rapport à la situation précédente est le retour au bureau, un jour par semaine, des collaborateurs travaillant à distance qui le désirent.

Un retour un jour par semaine nécessitant l’accord de l’employeur

Selon les termes du protocole du ministère, « pour les salariés en télétravail à 100 %, un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum lorsqu’ils en expriment le besoin, avec l’accord de leur employeur. Cet aménagement prend en compte les spécificités liées aux organisations de travail, notamment pour le travail en équipe et s’attache à limiter au maximum les interactions sociales sur le lieu de travail ».

L’employeur a la possibilité de refuser ce retour sur site « si l’entreprise à de bonnes raisons », a précisé la ministre du Travail, Elisabeth Borne. Parmi les motifs envisageables de refus : les contraintes que représenterait la réouverture d’un grand site pour un ou deux salariés ou des normes de capacités insuffisantes pour garantir les règles de distanciation physique entre les collaborateurs.

Pour les activités ne pouvant être réalisées à distance, le document rappelle que « l’employeur organise systématiquement un lissage des horaires de départ et d’arrivée du salarié afin de limiter l’affluence aux heures de pointe. »

Télétravail : les salariés volontaires pourront revenir un jour par semaine au bureau

Jauge, aménagement des horaires, distanciation physique

L’employeur doit, en outre, tout mettre en œuvre pour limiter les risques de contamination dans ses locaux :

  • s’assurer que chaque salarié dispose d’un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation physique d’au moins un mètre par rapport aux autres collaborateurs
  • vérifier que les équipes travaillant au sein d’espaces collectifs clos portent systématiquement un masque grand public
  • revoir l’organisation du travail ou aménager les horaires pour éviter au maximum les regroupements et les croisements de personnes
  • privilégier les réunions en visioconférence
  • définir une jauge (avec un espace de 4m² par personne) précisant le nombre de personnes pouvant être présentes au sein d’un même lieu (bureau, salle de réunion…)
  • installer des dispositifs de séparation de type écrans transparents pour certains postes de travail (accueil, open-spaces…)
  • mettre en place des actions régulières de nettoyage et de désinfection des objets et des bureaux des salariés.
Télétravail : comment définir les métiers éligibles dans votre entreprise ?

Activer l’application « TousAntiCovid » pendant les horaires de travail

Le ministère du Travail préconise également d’informer ses salariés de l’intérêt d’installer l’application « TousAntiCovid » et de l’activer pendant les horaires de travail. Le protocole sanitaire précise que les entreprises ont un rôle à jouer dans la stratégie de dépistage des personnes symptomatiques.

L’employeur doit ainsi signaler tout collaborateur présentant des symptômes de la Covid-19 aux autorités sanitaires et inciter celui-ci à ne plus se rendre sur son lieu de travail et à consulter son médecin sans délai.

Les entreprises peuvent aussi proposer à leurs salariés volontaires des actions de dépistage, au moyen des tests rapides autorisés, financées par l’employeur.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.