Le port du masque devient obligatoire dans les open spaces et salles de réunion

Elisabeth Borne s’est entretenue avec les partenaires sociaux au sujet de l’évolution du protocole sanitaire en entreprise. Que faut-il retenir pour la rentrée ?

le port du masque étendu dans les entreprises
Les salariés en open space devront porter le masque aussi à leur bureau © Михаил Решетников - stock.adobe.com

Les propositions de la ministre du Travail visent à répondre à trois objectifs prioritaires  : la transformation du protocole de déconfinement en une version plus pérenne, la prise en compte de l’évolution préoccupante de la situation sanitaire (268 foyers en cours d’investigation, dont 60 en milieu professionnel) et l’intégration des nouvelles recommandations du HCSP (Haut Conseil de la santé publique).

Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État auprès de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, chargé des Retraites et de la Santé au Travail a rappelé qu’en protégeant la santé des salariés, on permettait la continuité de l’activité.

À partir du 1er septembre, port du masque obligatoire dans les couloirs, les salles de réunion et les open-spaces

Heureux les salariés qui disposent d’un bureau individuel ! Ils seront à peu près les seuls dispensés du port du masque, à condition de n’accueillir personne dans leur bureau.

« Les dernières connaissances scientifiques sur le risque possible de transmission du virus par aérosol nous conduisent à adopter un principe général de port systématique dans les espaces clos et partagés en entreprise », a ainsi déclaré Laurent Pietraszewski. En d’autres mots, à la possibilité de contamination par gouttelettes, s’est ajoutée la possibilité d’une contamination par aérosol.

Est-ce qu’il y aura une adaptation au cas par cas, par exemple en cas de création des cloisons en Plexiglas (dont l’efficacité concerne essentiellement la  contamination par gouttelettes) ? Le gouvernement et les partenaires sociaux vont interroger le HCSP sur ce point et poursuivre le dialogue. Dans tous les cas, les entreprises devront prendre en charge cette nouvelle systématisation du port du masque dans les locaux.

Le télétravail reste recommandé

Non seulement parce qu’il limite les risques d’infection, mais également parce qu’il permet de faire baisser le nombre d’usagers dans les transports en commun.

Sur ce point du télétravail, les partenaires sociaux poursuivent les échanges pour définir une organisation du télétravail en cas de pic endémique.

Google ne veut pas revoir ses employés au bureau avant l’été 2021

Un rappel des autres mesures barrières

Le port du masque n’empêche pas de continuer à respecter les règles de distanciation physique, les lavages réguliers au gel hydroalcoolique (ou au savon), la désinfection des surfaces et des outils de travail, et l’aération des locaux.

Par Stéphanie Davalo

Lead Content Manager chez HelloWork depuis 2018

Commentaire (1)
  • Par Stéphanie P

    Question : si l’entreprise fournit des masques en tissu, est-ce que les salariés peuvent utiliser des masques jetables qu’ils auraient achetés eux-mêmes?

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.