Les entreprises peuvent verser une prime de 1 000 € à tous leurs salariés

En 2021, les employeur pourront, à nouveau, distribuer une prime défiscalisée de 1000 € à leurs salariés.

Les entreprises qui le souhaitent pourront verser une prime pouvant atteindre 1 000€ à leurs salariés.
Les entreprises qui le souhaitent pourront verser une prime pouvant atteindre 1 000€ à leurs salariés. © fizkes/stock adobe.com

C’est le retour de la « prime Macron ». Cette aide, instaurée par le chef de l’Etat pour calmer la grogne des Gilets jaunes en 2019, est reconduite en 2021. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, lundi 15 mars, à l’issue de la conférence sur le dialogue social, que toutes les entreprises pourront verser à leurs collaborateurs une prime défiscalisée et exonérée de cotisations sociales.

Quels salariés pourront la toucher ?

La prime s’adresse à « tous les salariés », a annoncé le Premier ministre. Mais son « niveau de ciblage » sera à négocier avec les partenaires sociaux, l’idée étant de la « centrer sur les bas salaires », a précisé ensuite le ministère du Travail. En 2019 et en 2020, la « prime Macron » avait été versée aux actifs gagnant moins de trois fois le Smic.

Télétravail : les frais professionnels versés en 2020 exonérés d’impôt

Quel sera son montant ?

La prime pourra atteindre un montant maximum de 1 000 € dans tous les secteurs d’activité. Toutefois, « il sera possible d’en augmenter le montant jusque 2 000 € pour les entreprises et les branches qui auront soit conclu un accord d’intéressement d’ici la fin de l’année, soit ouvert une négociation sur la valorisation des métiers dits de deuxième ligne », qui devront être les « bénéficiaires privilégiés » de cette prime, a précisé le chef du gouvernement.

Les métiers de « deuxième ligne » désignent, d’après le gouvernement, les salariés qui ont poursuivi leur activité professionnelle pendant et entre les confinements et qui ont été particulièrement exposés à la pandémie, à l’image des caissières, des agents d’entretien, des employés du BTP et des transports, des aides à domicile.

En 2020, 5 millions de Français ont touché la « prime Macron » contre plus de 4,8 millions en 2019. Les salariés avaient reçu, en moyenne, 458 €.

Télétravail : bientôt des titres-bureau sur le modèle des tickets resto ?

Qui décide de la verser ?

La décision du versement de cette prime optionnelle revient à l’employeur. Le Medef et la confédération des petites et moyennes entreprises ont alerté le gouvernement sur le fait que beaucoup d’entreprises, fragilisées par la crise sanitaire, ne seront pas en mesure de la verser à leurs collaborateurs.

Les aides à l’embauche des alternants également prolongées

Jean Castex a également annoncé que les aides versées par l’Etat aux entreprises pour l’embauche d’un alternant (de 5 000 à 8 000 € en fonction de l’âge) seraient maintenues jusqu’à la fin de l’année 2021.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.