Coronavirus : la possibilité de l’arrêt maladie pour les parents qui ne peuvent pas faire garder leurs enfants

420 000 enfants sont concernés par la fermeture des écoles dès lundi. Pour les parents qui ne peuvent trouver un mode de garde, le gouvernement les encourage à prendre un arrêt maladie.

En effet, pour les parents qui ne peuvent trouver de mode de garde, l'arrêt maladie serait autorisée de manière automatique. (GettyImages/miodragignjatovic)

Pour éviter que le coronavirus ne se propage, Emmanuel Macron a annoncé que dès lundi, toutes les crèches, les écoles, les collèges, lycées et universités seront fermés et ce, pour au moins, trois semaines. La fermeture des crèches et des écoles va poser de nombreux problèmes aux parents qui travaillent et qui vont devoir faire garder leurs enfants.

Une mesure spéciale qui sera étendue à tout le pays

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a expliqué, suite à la déclaration d’Emmanuel Macron, qu’une mesure spéciale a été adoptée par décret dans les zones dites « cluster » (les zones les plus touchées par le coronavirus). En effet, pour les parents qui ne peuvent trouver de mode de garde, l’arrêt maladie serait autorisée de manière automatique. “Si on est parent d’un enfant qui ne peut pas aller à l’école, l’un ou l’autre parent, pendant les 14 jours où l’école est fermée, peut être en arrêt maladie. Il n’est pas malade, mais on a fait une exception et le parent peut rester chez lui pour s’occuper de l’enfant”, a souligné la ministre sur LCI, reconnaissant qu’il “n’y a pas toujours un mode de garde approprié quand ça arrive comme ça par surprise”.

Cette mesure pourrait être étendue tout le territoire. Lors de son allocution, le président de la République a encouragé le recours au télétravail autant que possible. Pour les personnes “indispensables à la gestion de la crise sanitaire”, un “service de garde sera mis en place région par région”, a-t-il précisé.

Par Adélaïde Haslé

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.