Vers un télétravail facilité pour les femmes en fin de grossesse

Dans le cadre de la loi pour l’égalité professionnelle examinée actuellement à l’Assemblée nationale, un amendement a été déposé pour renforcer le recours au télétravail en fin de grossesse.

Le recours au télétravail pour les femmes en fin de grossesse pourrait être renforcé.
Le recours au télétravail pour les femmes en fin de grossesse pourrait être renforcé. © Elnur/stock adobe.com

Faciliter le télétravail pour les femmes au dernier trimestre de leur grossesse pour favoriser l’égalité professionnelle. Tel est l’objectif de l’amendement déposé par la députée LREM Céline Calvez, dans le cadre de l’examen du projet de loi pour l’égalité économique et professionnelle.

Index de l’égalité professionnelle : des premiers résultats décevants

Les nombreux bénéfices du télétravail pour les femmes enceintes

L’amendement propose qu’une collaboratrice qui le souhaite puisse être placée en télétravail durant les douze semaines qui précédent son congé maternité si ses missions peuvent être réalisées hors des locaux de son entreprise.

Selon Céline Calvez, l’un des « rares bénéfices » de la crise sanitaire a été de prouver les effets bénéfiques du télétravail durant la grossesse : moins d’épuisement des futures mères et une baisse de nombre de prématurés.

Le congé de paternité s’étend à 28 jours à partir de juillet 2021

Une mesure à confirmer en séance parlementaire

Cette mesure, à laquelle les députés ont donné leur aval mercredi 5 mai en commission, devra toutefois être confirmée en séance parlementaire. Car certains parlementaires ont émis des réserves quant au fait d’encadrer par la loi un dispositif-le télétravail- qui relève, selon eux, d’une négociation entre employeurs et salariés.

La rapporteure du texte, Marie-Pierre Rixain, pourtant favorable à la finalité de l’amendement, a fait valoir qu’il était « déjà possible » pour les femmes enceintes de travailler à distance et qu’il était « délicat de bouleverser » sans concertation avec les syndicats « les équilibres » de l’accord national interprofessionnel sur le télétravail conclu le 26 novembre 2020.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.