Documentaire « Vive le travail ! » : une lueur d’optimisme dans un monde du travail dégradé

Le documentaire d’Arte nous livre, à travers les parcours de huit travailleurs européens, une photographie du monde du travail européen.

Le documentaire d'Arte présente huit portraits de travailleurs européens.
Le documentaire d'Arte présente huit portraits de travailleurs européens. © Capture d'écran/ARTE France, Joparige Films, Schuch Productions

Le documentaire d’Arte Vive le travail ! donne la parole à huit professionnels, des hommes et des femmes rencontrés avant la pandémie, pour dessiner un paysage du monde du travail en Europe. Un panorama, parfois surprenant, souvent édifiant, qui se décline en deux volets : « Un éternel combat » et « Et l’humain dans tout ça ? ».

On marche ainsi sur les quais du métro parisien dans les pas de Raphaël, originaire du Cameroun, titulaire d’un diplôme de technicien audiovisuel, qui accueille les usagers et égaye leur trajet. On monte dans le bus de Franck, qui sillonne l’Allemagne à la rencontre des demandeurs d’emploi pour les aider face à l’opacité administrative. On suit le tracteur de Lise, devenue agricultrice après une désillusion professionnelle en tant que chargée de mission agronome.

« Adieu les cons » : une comédie grinçante sur les absurdités du monde du travail

Des protagonistes gorgés d’humanité dans un monde du travail inhumain

De belles âmes, qui donnent sans compter aux autres, et dont le parcours professionnel a été, à un moment ou à un autre, semé d’embûches : discrimination raciale ou liée au genre, enchaînement de contrats précaires, droit du travail bafoué, perte de sens au travail…

L’intérêt de ce documentaire est aussi qu’il met en relief ces tranches de vie pour tirer des enseignements sur le monde du travail aujourd’hui. Pour comprendre comment il enflamme ou broie les individus. Plusieurs chercheurs, économistes, sociologues, philosophes, interviennent ainsi en pointillés pour commenter telle ou telle situation.

Des solutions pour le travail de demain

Et poser LES bonnes questions. Le sentiment d’utilité éprouvé en exerçant son travail peut-il compenser un faible salaire ? Comment parvenir à s’intégrer socialement lorsqu’on n’a pas de travail ? Peut-on être un salarié heureux lorsqu’on est un salarié précaire ? La solidarité pourrait-elle un jour primer sur la rentabilité dans le monde du travail ?

Malgré la rudesse des thèmes évoqués et les difficultés traversées par chacun, un message d’optimisme se dégage de ce documentaire lumineux qui redonne foi en l’humanité et esquisse des solutions pour le « monde d’après ».

« Vive le travail ! », de Marianne Lère, à avoir jusqu’au 23 octobre 2021 sur le site d’Arte

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.