Télétravail : salariés et managers se rejoignent sur le nombre de jours idéal

Une enquête révèle que le nombre idéal de jours de télétravail oscille entre 2,3 et 2,7 jours par semaine, pour les collaborateurs comme pour les équipes dirigeantes.

Salariés et managers s'accordent sur la dose de télétravail idéale hebdomadaire.
Salariés et managers s'accordent sur la dose de télétravail idéale hebdomadaire. © Lightfield Studios/stock adobe.com

Salariés et managers sont sur la même longueur d’onde au sujet du télétravail. C’est ce qui ressort d’une étude Harris Interactive pour Epoka, parue vendredi 25 juin. Côté salariés, la proportion de travail idéale se situe en moyenne à 2,7 jours par semaine.

Des chiffres qui varient en fonction de la situation de travail vécue par les répondants durant la crise sanitaire. Ainsi, si les collaborateurs en 100% remote pendant la pandémie désirent travailler environ 3,3 jours par semaine depuis chez eux, ceux qui alternaient présentiel et distanciel optent plutôt pour 2,4 jours.

Les managers ont « massivement compris l’intérêt du télétravail »

Quant aux équipes dirigeantes (chefs d’entreprise, RH, direction générale, managers…), elles se prononcent en majorité pour un mode de travail hybride intégrant en moyenne 2,3 jours de télétravail hebdomadaires.

« La vision des salariés et des décideurs s’est nettement rapprochée sur le sujet du télétravail. Les managers en ont compris massivement l’intérêt », observe Mathieu Gabai, président de l’agence Epoka.

Droit à la déconnexion et maintien du lien social

L’étude met également en lumière deux points de vigilance à scruter pour les équipes RH et les managers. Au premier rang desquels le droit à la déconnexion, nécessaire à l’équilibre de vie des collaborateurs. 42% des salariés et 63% des managers estiment qu’il est indispensable de communiquer davantage sur ce droit pour créer des conditions optimales de télétravail.

Autre élément essentiel pour le succès d’une formule hybride de travail : la maintien du lien entre les managers et leurs équipes travaillant à distance. 40% des collaborateurs et 44% des décideurs considèrent que la communication interne a un rôle clé à jouer dans le maintien du lien social et des relations en entreprise.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.