Nouveaux espaces de travail : des lieux insolites aux tendances durables !

Du spot paradisiaque avec vue à couper le souffle à la cabine de télétravail, les cadres de travail se sont diversifiés depuis le début de la crise sanitaire. Passage en revue de ces lieux, parfois incongrus, où les télétravailleurs ont pris leurs quartiers.

Et vous, quel est votre cadre de travail idéal ?
Et vous, quel est votre cadre de travail idéal ? © NDstock/stock adobe.com

A l’Ile Maurice ou à Courchevel, à l’hôtel ou dans un camping, dans un espace de co-working ou dans une cabine dédiée… Certains télétravailleurs rivalisent d’ingéniosité depuis le début de la crise sanitaire pour trouver le cadre de travail idéal. Pourquoi rester chez soi alors que les nouvelles technologies nous permettent de communiquer et de travailler de (presque) n’importe où sur la planète ?

Si certaines pratiques curieuses n’auront sans doute qu’un temps, d’autres pourraient bien devenir de nouvelles normes dans les prochaines années. Du plus improbable au plus durable, petit inventaire des nouveaux espaces investis par les travailleurs nomades !

Une tente au milieu de son salon

Ce n’est pas une plaisanterie mais bien le concept développé par l’entreprise japonaise Sanwa. Cette tente pliable peut être installée à l’intérieur d’une maison et offre un espace d’1m30 sur 1m50. Suffisant pour accueillir une chaise et un bureau !

 
 

Les + : Aucune distraction de votre environnement extérieur ne viendra vous perturber puisque la toile isole de l’agitation ambiante. De plus, une fois pliée, la tente prend très peu de place.

Les – : A éviter absolument si vous êtes claustrophobe ! Et si vous réprouvez le concept « camping dans le salon », à l’esthétique discutable…

Une station de travail 2.0

Une entreprise canadienne, MWE Lab, a imaginé un poste de travail aux allures de vaisseau spatial. Avec son siège inclinable et ses jusqu’à six écrans d’ordinateurs, l’Emperor est particulièrement adapté aux besoins des développeurs informatiques. Nommée ainsi en raison de sa forme évoquant celle du scorpion empereur, cette station de travail futuriste peut être installée au sein de bureaux ou chez un particulier.

 

 

Les + : Le confort offert par ce poste de travail à l’assise modulable est appréciable, notamment pour les personnes ayant des problèmes de dos. L’espace, très fonctionnel, avec tous vos outils à portée de main, propose également un éclairage LED et une chaîne audio intégrée, pour créer l’ambiance de travail qui vous plaît.

Les – : Le coût élevé de cet appareil, à partir de 5 000 dollars (plus de 4000 euros) pour le modèle basique, pourra en dissuader plus d’un.

Une cabane dans son jardin

Une agence britannique a conçu une cabine de travail en bouleau pour les jardins de particuliers. Tout simplement nommée, « ma pièce au jardin », cette petite cabane est entièrement personnalisable en fonction des goûts de son acheteur.

 

 

Les + : Cette dépendance aux airs d’atelier d’artiste ou d’artisan, constitue un havre de paix à seulement quelques mètres de votre maison. De l’aveu de son créateur, Tomaso Boano, de l’agence Boano Prismontas,« avoir ce petit seuil où vous devez descendre de votre maison, traverser le jardin et entrer dans une autre petite pièce suffit à procurer cette impression de séparation et aide à la santé psychique. » Autres points forts : le design personnalisable et les matériaux éco-responsables.

Les – : Il faut tout de même débourser 5 700 euros pour acquérir cette cabane, unique certes, mais onéreuse car sa production se fait à petite échelle. Seule quinze unités devraient être livrées en 2021.

Flexibilité, télétravail, nouveaux espaces de travail… Le NWoW veut casser les codes de l’entreprise

Un musée ou un château

La start up Be My Space propose aux entreprises d’installer leurs locaux au sein de lieux d’exception du patrimoine français. Musées, galeries, châteaux accueillent les collaborateurs des entreprises qui sollicitent ce service. « Pourquoi faudrait-il toujours attendre les séminaires de fin d’année pour s’intéresser aux lieux de patrimoine ? questionne Sandra Giovanetti, fondatrice de l’entreprise. Il y a tellement de lieux incroyables qui pourraient se transformer en espaces de travail, tellement de façons de faire découvrir des lieux de culture. »

L’idée est de proposer une offre sur mesure en fonction des besoins de l’entreprise : espace de travail, de réunion, atelier, coworking… Certains salariés ont notamment pu travailler au cœur de la Cité internationale des Arts ou dans l’Orangerie de l’Hôtel de Sully.

Les + : Le caractère inspirant de ces lieux est propice à la créativité. Et nul doute que l’image de l’entreprise proposant ce service d’exception à ses collaborateurs s’en trouvera valorisée !

Les – : Certains lieux peuvent nécessiter un temps de transport important depuis votre domicile. De plus, il est peu probable que cette solution soit utilisée comme espace de travail pérenne par les entreprises.

Un container

Deux villages « underground », composés de containers, de bus à impériale ou d’anciennes voitures de train, couverts de graffitis, sont sortis de terre à Londres et à Lisbonne dans le courant des années 2000. Ces espaces accueillent principalement des professions créatives : architectes, graphistes, réalisateurs écrivains, photographes… Hors pandémie, des expositions et des concerts y sont organisés, le soir et le week-end.

 

Les + : Les adeptes du street art et les collaborateurs à la fibre artistique ne manqueront pas d’être séduits par ces lieux hors normes.

Les – : Ces espaces n’offrent pas le plus grand des conforts de travail et leur isolation thermique laisse à désirer.

Une chambre d’hôtel ou un bungalow de camping

Pour pallier la vague d’annulation de réservations dans leurs établissements, les hôtels ont multiplié les offres à prix cassés destinées aux travailleurs lassés de leur domicile. Durant les vacances scolaires, ils ont imaginé des formules dédiées aux familles, avec parents en télétravail, à prix attractifs. Certains établissements proposent même des locations de chambres à la journée.

Alternatives à l’hôtel, les campings proposent aussi des offres intéressantes en ces temps de restrictions de déplacement. Certains citadins se sont d’ailleurs mis au vert pour un, voire plusieurs mois.

Les + : Confinement oblige, nous sommes nombreux à être en mal d’évasion. Cette solution conjugue dépaysement, tranquillité et confort (bonne connexion wifi…). Et se révèle particulièrement appropriée si vous appréciez faire une petite sieste après le déjeuner !

Les – : Après la levée des restrictions sanitaires, les offres devraient se raréfier, laissant place à des tarifs à la nuitée plus élevés pour les touristes.

Une cabine au supermarché ou dans le métro

Vous connaissez le « click and collect », cette solution adoptée par les commerces fermés qui consiste à commander en ligne et à retirer ses produits en magasin, mais savez-vous ce qu’est le « click and work » ? C’est la possibilité de réserver une cabine de travail installée dans un supermarché ou un métro. A Paris, la start up Kabin vient d’installer sa première « boîte à travail » dans un Monoprix.

Variante japonaise : la cabine dans le métro. Le CocoDesk de l’entreprise Fuji Xerox ressemble à s’y méprendre à une cabine de Photomaton. Ces box installés dans les couloirs du métro tokyoïte permettent aux travailleurs en transit d’assister à une réunion en visioconférence ou de passer un appel en attendant leur métro.

 

 

Les + : Il peut être pratique de s’isoler le temps d’un appel lorsqu’on est en déplacement ou que l’on doit faire ses courses. La bonne isolation phonique et la connexion wifi sont également de précieux atouts de ce cadre de travail.

Les – : Pour les plus claustrophobes, il sera sans doute difficile de travailler toute une journée dans cet espace réduit. Le prix peut, lui aussi, être dissuasif : 15€ de l’heure dans le cas de Kabin.

L’appartement d’un(e) inconnu(e)

C’est le AirBnB du télétravail. La start-up Office Riders a créé une plateforme pour mettre en relation des professionnels cherchant un espace de travail et des particuliers désireux de louer leur logement. Selon le même principe que pour une location touristique, l’hébergeur poste sur le web une annonce comprenant les informations sur le logement (ville, espace, équipement…) et il est ensuite contacté par un télétravailleur qui réserve un créneau. Certains proposent même des espaces pouvant accueillir différents coworkers !

Les + : Cette solution peut vous permettre de disposer d’un espace de travail plus grand, plus lumineux, plus calme ou mieux localisé que votre propre domicile. Et de rompre la routine.

Les – : Gare aux déceptions à cause de photos qui ne correspondent pas à la réalité ou d’équipements mentionnés dans l’annonce mais absents du logement…

D’anciens bains douches ou édifices religieux

Plusieurs lieux, autrefois dévolus à une autre activité, ont été convertis en espaces de coworking ou en tiers lieux atypiques. A l’image du Grand Bain, à Nantes : un tiers lieu installé au beau milieu d’anciens bains douches publics, qui comprend des bureaux et salles de réunion. Le lieu, ouvert en septembre 2020, accueillera également une boutique de créateurs, un café et un espace bien-être qui ouvriront dès que la situation sanitaire le permettra.

De nombreuses friches industrielles ont, elles aussi, été converties en espaces de coworking aux quatre coins de la planète. Plus inhabituel, d’anciens édifices religieux connaissent le même destin. C’est le cas de l’Archipel, installé dans un ancien couvent à Paris, qui peut accueillir une trentaine d’actifs travaillant dans le secteur du social.

Les espaces de travail partagés : avantages et inconvénients

Les + : Ces espaces vraiment dédiés au travail offrent tous les équipements nécessaires pour bien travailler et des lieux de détente attenants (café, jardins…). Il y règne une émulation entretenue par les échanges entre différentes entreprises et divers métiers.

Les – : Ces lieux ouverts à un large nombre de travailleurs peuvent manquer de tranquillité et présenter de nombreuses sources de distraction.

Vous avez trouvé le décor de travail de vos rêves ? Il ne vous reste qu’à embarquer votre ordinateur dans votre valise et à prendre la direction de votre nouveau « bureau » !

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.