Quelles sont les 5 soft skills attendues par les recruteurs ?

Au-delà des compétences techniques (aussi appelées « hard skills »), quelles sont les compétences « douces » ou « soft skills » attendues par les recruteurs européens ? Un site emploi a dressé la liste de celles les plus mentionnées ces 12 derniers mois dans plus de 30 millions d’offres d’emploi en France en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Entre comportements en entreprise, compétences individuelles et interpersonnelles, les exigences varient d’un pays à l’autre.

La France attend surtout des candidats des compétences individuelles et notamment qu’ils soient avant tout autonomes (22%) et rigoureux (19%). Un bon relationnel (15%), du dynamisme (12%) et l’esprit d’équipe font également partie des attentes des recruteurs français si l’on en croit l’analyse des annonces emploi du méta moteur. Les entreprises françaises misent sur la capacité à convaincre et créer du lien.

Les comportements attendus par les recruteurs français citées dans les offres d’emploi :

  1. Autonomie
  2. Rigueur
  3. Bon relationnel
  4. Dynamisme
  5. Esprit d’équipe

Dans les 3 pays d’Europe sur 4 mentionnés dans l’étude, l’esprit d’équipe est LA compétence demandée par tous. Elle compte parmi les « soft skills » les plus demandées aux Pays-Bas (31%), en Allemagne (30%) et en France (10%). Recruter un candidat avec l’esprit d’équipe, c’est l’assurance de maintenir la bonne entente des équipes et le bon fonctionnement de l’entreprise. Le Royaume-Uni lui préfère des candidats confiants (12%) et fidèles : l’engagement est la première compétence douce citée (à 18 %). En Allemagne, le comportement envers l’entreprise est important : fiabilité et engagement prennent la 2e et 3e place après l’esprit d’équipe.

L’engagement fait partie des compétences douces plébiscités des recruteurs anglais et allemands puisqu’il revient dans 24% des annonces outre-Rhin et à 18% pour les annonces britanniques. La flexibilité figure également au Top 5 de ces 2 pays et des Pays-Bas alors qu’elle ne fait pas partie des priorités en France.

Si les soft skills mentionnées dans les offres d’emploi diffèrent d’un pays à l’autre, beaucoup de rejoignent. On retrouve les compétences « bon relationnel/ bonne communication » au Top 5 des 4 pays mentionnés. « Motivation », « dynamisme » et proactivité sont attendues des entreprises allemandes, néerlandaises et anglaises mais ces comportements attendus envers l’entreprise n’apparaissent pas au Top 5 français.

Par Guirec Gombert

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Commentaires (3)
  • Par Fernandez

    Malheureusement ces Softskills sont des aptitudes innées et non des compétences qu’on peut acquérir

  • Par COTE

    Bonjour,
    Cet article est un peu surprenant ! Au premier abord on pourrait penser les comparaisons possibles sauf que … la culture n’est pas la même; Autrement dit derrière les mots il est impossible de savoir ce que cela recouvre. Prenons la France par exemple. Que signifie le mot autonomie ? Est-il déjà bien compris dans toutes les entreprises de l’hexagone ? Que veut dire « engagement » au Royaume Uni ? En France c’est clair, l’engagement est une conséquence pas une carte blanche. Il suffit de consulter les études sur la motivation pour comprendre le sujet.
    Ensuite rien n’est dit sur la durabilité de ces « softkills ». Sont-elles pérennes malgré le système de management pyramidal ?
    Il y a quand même une chose qui interpelle : aucun comportement envers l’entreprise n’apparait dans la liste des « Softkills » Françaises ! Curieux, surtout quand on parle de recrutement.

  • Par ZOZOR

    Nuance a apporter selon les régions en france, selon mon expérience.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.