Salaire et alternance : une rémunération qui dépend de l’âge et du contrat

Le salaire d’un alternant en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation est basé sur le SMIC, mais diffère selon son âge et son niveau de formation.

Salaire d'un alternant : une rémunération qui dépend de l'âge et du contrat
Le salaire des apprentis a été revalorisé de 2 points en 2019. Crédit : mimagephotos/stock.adobe.com

La rémunération des alternants est établie par le Code du Travail et s’appuie sur un pourcentage du SMIC, qui varie donc sous l’effet de l’augmentation annuelle du SMIC.

Certaines dispositions conventionnelles peuvent toutefois venir gonfler le salaire de l’alternant, notamment dans certaines branches où le salaire minimum est plus élevé que le SMIC (BTP, pharmacie…). En outre, des avantages peuvent venir s’ajouter à la rémunération, tels que le 13e mois, les différentes primes, la prise en charge partielle des frais de transport ou encore les tickets restaurant.

Alternance, apprentissage, contrat pro… : quelle différence ?

La rémunération pour le contrat de professionnalisation

Le salaire minimum versé au titulaire d’un contrat pro est uniquement proportionnel à son âge. Pour rappel, au 1er janvier 2020, le SMIC est à 1539,42 € brut mensuel.

Ainsi, si le salarié a moins de 21 ans :

  • Avec un niveau de formation inférieur au bac, il sera rémunéré 55 % du SMIC
  • Avec un niveau de formation égal ou supérieur au bac, il sera rémunéré 65 % du SMIC

De 21 à 25 ans :

  • Avec un niveau de formation inférieur au bac, il sera rémunéré 70 % du SMIC
  • Avec un niveau de formation égal ou supérieur au bac, il sera rémunéré 80 % du SMIC

S’il a 26 ans et plus, il sera rémunéré à 100 % du SMIC, peu importe son niveau de formation. De plus, son salaire ne pourra être inférieur à 85% du salaire minimum conventionnel (SMC).

La rémunération pour le contrat d’apprentissage

Chez l’apprenti, le salaire est déterminé d’après son âge mais également d’après sa progression dans le cycle d’apprentissage. Ainsi, un apprenti de 20 ans sera mieux rémunéré s’il est en 2ème d’année, qu’un apprenti du même âge qui entre en 1ère année.

Pour l’apprenti ayant entre 16 et 17 ans :

  • En 1ère année, le salaire minimum est équivalent à 27 % du SMIC
  • En 2e année, le salaire minimum est équivalent à 39 % du SMIC
  • En 3e année, le salaire minimum est équivalent à 55 % du SMIC

De 18 à 20 ans :

  • En 1ère année, le salaire minimum est équivalent à 43 % du SMIC
  • En 2e année, le salaire minimum est équivalent à 51 % du SMIC
  • En 3e année, le salaire minimum est équivalent à 67 % du SMIC

De 21 à 25 ans :

  • En 1ère année, le salaire minimum est équivalent à 53 % du SMIC
  • En 2e année, le salaire minimum est équivalent à 61 % du SMIC
  • En 3e année, le salaire minimum est équivalent à 78 % du SMIC

Un apprenti ayant 26 ans et plus, qu’il soit en 1ère, 2e ou 3e année, gagnera 100 % du SMIC ou bien le salaire minimum conventionnel.

Alternance : de nouvelles aides pour encourager les recrutements

Des majorations pour les apprentis

Le salaire d’un apprenti peut être majoré dans certains cas :

  • Majoration de 15% si le contrat est prolongé
  • Majoration de 15% si l’apprenti est déjà titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou technologique
  • Si l’apprenti effectue son alternance dans le service public, il a droit à une majoration qui s’élève respectivement à 10 et 20% quand il prépare un diplôme niveau bac et bac +2.

Enfin, dans le cas où un apprenti redouble son année, sa rémunération reste la même que celle de l’année d’alternance qu’il vient d’effectuer.

Par Théo Chevalier

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures :)

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.