Intrapreneuriat : 7 bonnes raisons de le favoriser dans votre entreprise

L’intrapreneuriat est un atout précieux pour attirer de nouveaux talents, fidéliser ses collaborateurs et développer la croissance d’une entreprise.

Chez BAM, les collaborateurs sont incités à innover.
Chez BAM, les collaborateurs sont incités à innover. © BAM

Connaissez-vous l’intrapreneuriat, ce concept qui permet à vos collaborateurs de développer en interne des projets innovants tout en conservant leur statut de salariés ? C’est ce principe qui a présidé à la naissance de BAM, entreprise de développement d’applications mobiles, au sein du groupe Theodo, en 2014.

L’entreprise, qui compte aujourd’hui 90 collaborateurs, s’est construite autour de trois valeurs fortes : l’esprit d’équipe, l’envie de progresser et le pragmatisme. Autant d’éléments favorables au développement de l’intrapreneuriat en son sein. Le CEO de l’entreprise, Baptiste Michel, nous explique en quoi l’intrapreneuriat est un pari gagnant pour une entreprise et ses collaborateurs. 

1)    Il offre des perspectives d’évolution professionnelles attractives

« La volonté chevillée au corps de notre entreprise, c’est comment faire pour recruter des personnes au potentiel élevé, en phase avec nos valeurs, et pour les aider à se développer le plus vite possible dans leur job, en prenant des responsabilités dans la boîte où en créant eux-mêmes leur start-up au sein du groupe », explique Baptiste Michel.

L’intrapreneuriat est une partie de la réponse pour attirer des talents et les inciter à innover. Se crée alors un cercle vertueux. « Chez BAM, deux collaborateurs ont, à leur tour, monté leur start up. Cela constitue une valeur ajoutée pour la carrière de nos collaborateurs. »

Autre point positif de l’intrapreneuriat : des passerelles existent souvent d’une entreprise à l’autre, au cœur du même écosystème. Ces perspectives d’évolution professionnelle peuvent séduire de nombreux candidats !

2)    Il fidélise les talents au sein de l’entreprise

Comment ensuite retenir dans son entreprise des collaborateurs talentueux et ambitieux ? Là encore, l’intrapreneuriat est une bonne solution car il offre la possibilité à des salariés d’endosser de nouvelles responsabilités, de tester autre chose. « Dans notre cas, Theodo nous a encouragés, avec mon associé, à monter notre boîte car le groupe était dans l’optique de croître, mais ne souhaitait pas devenir une entreprise de 400 collaborateurs, monolithique, qui manquerait d’agilité », témoigne Baptiste Michel.

« Le fait de travailler dans une entreprise avec des gens qui partagent les mêmes valeurs augmente tes chances de réussir, parce que tu vas pouvoir trouver parmi tes collègues un associé qui est sur la même longueur d’onde que toi. »

Intrapreneuriat : comment mettre en place un programme efficace

3)    Il offre un cadre sécurisant aux salariés pour révéler leur potentiel

Certains salariés ont une âme d’entrepreneur mais n’auraient pas osé se lancer sans filets. L’entreprise offre un cadre sécurisant dans lequel ils vont pouvoir faire mûrir leur projet. « Ce contexte permet de lever certains freins : vais-je trouver la bonne équipe, le bon financement, comment vais-je y arriver ? confirme le CEO de BAM. Quand on lance une start up, on a plus de chances d’échouer que de réussir. Mais avec le modèle de l’intrapreneuriat, tu as plus de chances de réussir que d’échouer, car tu as accès à de nombreuses connaissances, à de nombreuses ressources, à un coaching, à une banque de formation qui vont t’aider, à la fois dans le recrutement et dans la recherche de clients. »

4)    Il favorise l’émulation au sein des équipes

L’intrapreneuriat tire les gens vers le haut et leur propose de se dépasser, de se challenger. Le travail collaboratif soude les équipes de travail et instaure une atmosphère de travail dynamique et motivante.

Chez BAM, les collaborateurs sont incités à innover.

5)    Il crée des synergies entre différentes entreprises

« On était la première start up après Theodo et on a créé beaucoup de synergies entre les 8 start up du groupe. Nous travaillons souvent ensemble : sur certains projets, BAM assure la partie mobile, Padok s’occupe de l’hébergement et de l’infogérance et Theodo de la dimension web. Nos clients ont de plus en plus des besoins à 360° sur le digital. Comme notre manière de fonctionner est très proche, on peut rapidement monter une équipe transverse associant des compétences variées et complémentaires. »

Intrapreneurs, corporate hackers : « Des rebelles constructifs qui font d’abord et s’excusent ensuite »

6)    Il permet de créer rapidement de nouvelles offres pour ses clients

Autre argument de poids : l’intrapreneuriat est un gage d’efficacité et de compétitivité ! Le travail par petite équipe, en mode projet, est favorable à l’innovation, en témoigne Baptiste Michel : « Le secteur de la tech est particulièrement propice à l’intrapreneuriat car nous sommes en permanence en nécessité de se réinventer, de se former à la nouveauté. Il faut sans cesse créer de nouvelles offres efficaces et les améliorer en continu. L’intrapreneuriat permet de dégager du temps et des moyens humains pour le faire ! »

7)    Il permet d’être plus proche de ses clients

Enfin, le fait de s’adresser à une start up à taille humaine permet aux clients de mieux connaître les équipes et aux membres dirigeants d’être plus proches de leurs clients !

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.