Donut Panic : « Donner sa chance à un alternant est logique pour augmenter sa productivité globale »

Alternante en UX design inscrite à l’Ecole Multimédia, Aurélie Hillion a été embauchée par l’agence de design Donut Panic, fondée par Pierre Minelli et Quentin Ledoux. Regards croisés sur une expérience de travail enrichissante et stimulante !

L'entreprise Donut Panic a recruté une alternante de l'Ecole Multimédia.
L'entreprise Donut Panic a recruté une alternante de l'Ecole Multimédia. © Donut Panic

Comment se déroule votre expérience d’alternance ?

Pierre Minelli et Quentin Ledoux : L’alternance se passe très bien ! Nous avons une vue sur la pédagogie et les cours donnés à l’Ecole Multimédia et nous composons avec pour proposer des tâches de plus en plus ambitieuses à Aurélie au fur et à mesure de l’année. C’est important d’avoir des personnes moins expérimentées et parfois aussi beaucoup plus jeunes dans nos équipes. Cela nous permet de toujours garder en tête d’où nous venons et nous oblige à rester à la page !

Aurélie Hillion : J’ai découvert et appris bien plus que ce que j’imaginais, et notamment de nombreux conseils pratiques applicables immédiatement. Je suis bien encadrée et je travaille dans une atmosphère bienveillante. Je sais que c’est une chance car ce n’est pas le cas pour tous mes camarades de promo.

Avec l’Ecole Multimédia, recrutez des alternants à la pointe de l’innovation digitale

Quelles sont les missions d’un alternant chez Donut Panic ?

A.H : Je réalise à la fois des entretiens et des analyses d’entretiens avec des utilisateurs, des audits ergonomiques, des missions d’UX writing, de la conception, des ateliers avec les clients, de l’accompagnement et du suivi client.

P.M et Q.L : Nos alternants sont parties prenantes de toutes nos missions. Aussi bien pour les projets internes que vis-à-vis de nos clients. Sous la supervision d’un manager senior, ils ne sont jamais lâchés seuls dans la nature. En tant qu’agence de design d’expérience utilisateur, les missions vont de l’étude des besoins des utilisateurs à la conception de maquettes et de prototypes interactifs en passant par la conception et l’animation d’ateliers créatifs. L’animation de communautés et l’organisation d’événements peuvent aussi être des défis supplémentaires à relever.

Qu’apportent ces alternants à votre entreprise au quotidien ?

P.M et Q.L : Au quotidien, les alternants nous apportent leur fraîcheur et leur bonne humeur. N’oublions pas à quel point c’est fondamental dans notre vie professionnelle ! Nous voulons tous avoir l’opportunité de travailler sérieusement sans se prendre au sérieux, non ? Ils nous apportent aussi un soutien dans les tâches les plus opérationnelles de nos missions, tâches que nous avons déjà réalisées des centaines de fois en tant que professionnels aguerris, mais qui sont pour eux très formatrices et l’occasion de « mettre les mains dans le cambouis » !

Comment accompagnez-vous vos alternants dans leur montée en compétences ?

P.M et Q.L : Travailler avec des alternants, c’est accepter d’évoluer dans un contexte professionnel de partage et de pédagogie. Il faut à la fois prendre le temps d’expliquer les problématiques et les enjeux, tout en cadrant au maximum le travail à réaliser et à livrer. Mais il faut aussi faire confiance et accepter qu’une fois le cadre fixé, nos alternants puissent faire preuve de créativité et s’approprier le challenge. La responsabilisation qui est alors induite leur donne une motivation supplémentaire et c’est motivant d’être entouré de personnes motivées !

Que diriez-vous pour convaincre une entreprise d’embaucher un alternant ?

A.H : Dans le cadre d’une alternance, l’entreprise peut confier à un collaborateur les missions qu’elle souhaite et avoir la satisfaction de le voir évoluer et monter en compétences au fil du temps. De plus, je pense qu’un alternant a davantage de motivation que la moyenne car il a plus de choses à prouver et a soif d’apprendre !

P.M et Q.L : Donner sa chance à un alternant ou une alternante est aujourd’hui un choix logique pour toute entreprise qui veut augmenter sa productivité globale. Les aides de l’Etat rendent, en outre, cela opportun d’un point de vue financier. Au final, la montée en compétences de cette personne en alternance est une belle récompense, pour elle comme pour l’entreprise, qui pourra légitimement préparer son embauche en toute connaissance de cause.

Besoin de recruter un alternant ? Contactez nos écoles partenaires !

Je souhaite embaucher un alternant !

En cliquant sur Rappelez-moi, vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.

 

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.