Sourcing : comment attirer l’attention d’un candidat ?

En fonction du poste sur lequel vous recrutez, attirer l’attention d’un candidat n’est pas toujours aisé. On vous livre nos meilleures techniques d’approche.

Conseils sourcing
Identifiez le bon canal de communication en fonction du profil ciblé ! © Turbodesign - stock.adobe.com

Pour inciter les meilleurs talents à postuler dans votre entreprise, la principale arme dont vous disposez est le message d’approche. Encore faut-il savoir le rédiger pour donner envie aux candidats de vous rejoindre, surtout s’ils ne sont pas en recherche active. Voici quelques astuces pour réussir votre sourcing.

Identifier les bons canaux de communication

Rien ne sert de crier dans le désert. Il est important de contacter vos candidats via les plateformes sur lesquelles ils sont actifs. En fonction du secteur professionnel, du profil sociologique ciblé (âge, expérience, niveau de diplôme…), le canal de communication peut varier : mail, sms, message privé sur LinkedIn ou sur Twitter, message téléphonique… Le ton adopté devra également s’adapter au canal choisi et à votre interlocuteur : on ne s’adresse pas de la même manière à un jeune diplômé si on recrute au sein d’une start up et à un directeur financier si on est une grande entreprise.

Recrutement : du bon usage du SMS pour échanger avec un candidat

Se renseigner sur le candidat en amont

Avant d’approcher un candidat qui vous intéresse, il va falloir mener votre enquête : identifier ses compétences, son niveau de diplôme, recenser ses expériences professionnelles passées mais aussi se renseigner sur sa personnalité et ses centres d’intérêt. Outre son CV et sa lettre de motivation, ses profils sur les réseaux sociaux, ses publications, les événements auxquels il a pris part, les pages qu’il aime, les comptes qu’il suit, se révèlent être de précieuses sources d’information.

Personnaliser le plus possible le message d’approche

L’objectif de ce travail est de rédiger un message d’approche personnalisé pour que votre potentiel futur collaborateur se sente valorisé et unique. Rien de plus désagréable que de recevoir un copier-coller envoyé à des centaines de candidats. Vous pouvez, par exemple, débuter votre message d’approche ainsi : « Bonjour XX, Nous avons vu sur LinkedIn que vous aviez travaillé dans l’entreprise XX et votre expertise en tant que XX nous intéresse. Seriez-vous disponible pour que l’on en discute ensemble demain à 10h ? »

Vous pouvez également utiliser le champ lexical des hobbys du candidat repéré pour le faire sourire : « nous cherchons le chef d’orchestre de notre service XX » pour un passionné de musique classique ou « pour ne pas rester sur la touche, rejoignez-nous ! » pour un fan de sport. N’hésitez pas à indiquer dans votre message si vous avez une relation en commun ou si vous partagez une passion avec la personne contactée.

Sourcing : à la découverte des opérateurs booléens 

Donner des informations précises sur le poste

Votre message d’approche devra contenir les informations essentielles liées au poste, tout en étant concis. Consacrez également quelques lignes à l’objectif de la campagne de recrutement : remplacement d’un collaborateur, lancement d’un nouveau produit, projet d’agrandissement de l’entreprise, diversification de ses activités, surcroît d’activité lié à la conjoncture économique…

Plus le message sera précis et clair, plus le taux de réponses sera important. Les candidats ont besoin de se projeter par le biais d’éléments concrets. Voici un exemple de message qui peut être diffusé sur LinkedIn : « Hello XX, je travaille chez [entreprise] et je te contacte pour ton parcours à [école]. Je cherche des codeurs ambitieux et je pense que ton expérience en tant que [poste actuel] te permettra de réussir chez nous. Souhaites-tu en discuter avec notre équipe ? »

A noter que le recours au tutoiement ou au vouvoiement dépend du profil ciblé (âge, fonction…) et des valeurs de l’entreprise.

Expliquer au candidat pourquoi le poste est fait pour lui

Les qualités qu’il peut mettre à profit, ce qu’il peut découvrir et apprendre, les expériences variées et les connaissances accumulées, les perspectives d’évolution… Autant de raisons qui peuvent pousser le candidat à postuler chez vous ! Insistez sur toutes les belles promesses de ce nouveau poste et l’enrichissement personnel et professionnel qu’il pourra en tirer.

Mettre en avant les atouts de votre entreprise

Valorisez votre marque employeur dès le premier contact car les candidats attachent une vraie importance à la culture d’entreprise pour faire leur choix. N’en faites pas trop mais n’hésitez pas à lister deux ou trois avantages qui vous démarquent de la concurrence : flexibilité au travail, valeurs, moments de convivialité…

Se distinguer par l’originalité

« Nous sommes très intéressés par votre profil », « Leader dans notre domaine, nous sommes à la recherche de profils comme le vôtre pour renforcer nos équipes » … Ces formules éculées risquent de se noyer dans la masse de messages reçue par le candidat et d’atterrir directement dans sa corbeille.

Si vous souhaitez sortir du lot, pourquoi ne pas miser sur : « Bonjour [prénom], A l’ouverture de ce mail, vous vous êtes probablement dit : « encore un recruteur qui va me proposer de tout plaquer pour rejoindre sa boîte géniale. Vous n’êtes pas loin de la vérité, mais le poste de XX que je vous propose semble correspondre en de nombreux points à votre profil alors laissez-moi tenter ma chance ! Mission : XX. Lieu : XX. Salaire : XXX. Vous pouvez me contacter au XXX si vous souhaitez parler de cette offre. »

Dans le cas d’un mail, soignez l’intitulé de votre objet. Evitez les formules fades et trop communes (« Prise de contact », « opportunité professionnelle ») Choisissez une expression plus percutante qui donnera envie au candidat d’ouvrir le mail et mentionnez le nom de votre société : « boostez votre carrière en rejoignant [nom de l’entreprise] », « [nom de l’entreprise] te propose LE job qu’il te faut »

N’hésitez pas à relancer le candidat

En cas d’absence de réponse de la part d’un candidat contacté, prenez les devants et recontactez-le au bout de quelques jours. Cette démarche montrera à la personne l’intérêt que vous portez à sa candidature et l’incitera sans doute à se manifester.

Personnalisation, précision, originalité et empathie… Si tous ces ingrédients sont réunis, vous mettez toutes les chances de votre côté pour voir des profils intéressants vous contacter dans les plus brefs délais !

Recrutement : les bonnes méthodes pour réussir votre sourcing

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.