Des montres connectées pour localiser les salariés

Les montres connectées sont les nouveaux gadgets dont tout le monde va parler dans les mois à venir. Y compris dans le monde professionnel où ces outils pourraient bien changer pas mal de choses aux méthodes de travail. De quoi alimenter les fantasmes de surveillance par des entreprises Big Brother soupçonnées de toujours vouloir fliquer étroitement leurs employés.

Japan-airlines

A l’heure des nouvelles technologies

C’est dans ce sens qu’a été interprétée l’annonce par la compagnie aérienne Japan Airlines de l’utilisation de montres intelligentes pour localiser son personnel au sol. A partir du 16 juillet et pendant un mois, sur le Terminal 1 de l’aéroport d’Haneda, la compagnie expérimente en effet l’utilisation de la technologie iBeacon sans fil, développée par Apple, et celle des montres intelligentes Samsung (notamment les Galaxy Gear, Galaxy Fit et la G Watch de LG). Pour l’instant il ne s’agit que d’un test et rien ne dit que tous les employés de la compagnie devront à terme utiliser ces montres connectées dans leur travail.

JapanAirlines-LocalisationDes bornes Bluetooth permettent de suivre à tout moment les déplacements du personnel depuis un terminal central, pas pour le plaisir mais, selon la compagnie nippone, pour « mieux servir les passagers en leur apportant une réponse immédiate et en assignant rapidement le personnel sur le terrain grâce à la technologie ».

Les employés peuvent aussi utiliser leurs montres pour vérifier et partager avec les passagers les dernières informations relatives au trafic aérien ou à la météo. Cerise sur le gâteau, ils pourront aussi sans doute leur donner l’heure. On n’arrête pas le progrès !

Par Fabrice Mazoir

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Commentaire (1)
  • Par Nicolas

    Voici le bracelet électronique dernier cri : D

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.