Les Français, rois de la mini pause au boulot !

Le présentéisme, ça, on connait ! Mais de là à croire que le salarié français ne fait pas que travailler pendant ses journées de bureau… pas tout à fait ! On serait même parmi les salariés les plus distraits d’Europe.

Les Français prennent plus de 33 mini-pauses non travaillées sur une période de cinq jours ouvrés !(gettyimages.fr/AleksandarGeorgiev)

Si vous lisez cet article alors que vous devriez être plongé dans vos dossiers, c’est que vous êtes concernés par le sujet. En France, on s’offrirait plus de six « mini-pauses » par jour selon une étude GoTo de LogMeIn. Buller sur Facebook, préparer ses vacances, chercher une recette de barbecue pour ce weekend… La liste des distractions est longue, à commencer par le téléphone. Plus d’un Français sur deux regarde jusqu’à 9 fois son téléphone portable par jour pendant ses heures de travail. Top 3 des sites les plus consultés sur smartphone selon l’étude :

  • Actualités (59%)
  • Réseaux sociaux (49%)
  • Sites sportifs (28%)

Entre temps, on ne se gêne pas pour visiter un site web non lié au travail plus de 10 fois par semaine : réseaux sociaux, sites de vente de prêts à porter, vidéos en ligne… On passe également des coups de fil extra-professionnels plus de 23 fois par semaine en moyenne. Si l’on met bout à bout toutes ces petites distractions d’apparence anodine, il s’avère que les Français prennent plus de 33 mini-pauses non travaillées sur une période de cinq jours ouvrés !

Pourquoi allons-nous travailler ?

Et on ne compte pas les distractions internes !

Un chiffre qui surprend et auquel il faut ajouter toutes les sources de distractions « internes » auxquelles les salariés français ne sont pas non plus insensibles : les longues conversations (65 %), le téléphone (47 %) et les mails personnels (34 %), mais aussi 21.15 petits bavardages chaque semaine, 18.6 cafés/boissons, 25.85 consultations de ses mails personnels, 17.05 réunions. Additionnez tous ces résultats extrêmement précis et vous obtenez pour les Français le titre européen des salariés les plus dissipés, devant les Allemands et les Anglais !

À noter par ailleurs que les hommes se laissent plus facilement distraire à (59 %) contre (51 %) pour les femmes…

Productivité : 6 astuces pour lutter contre la somnolence
La pause en entreprise : que dit le droit du travail ?

Le télétravail, la formule magique !

Au-delà du clin d’œil, cette étude rappelle surtout que si les français peuvent à la fois allier travail et vie personnelle au bureau, ils sont beaucoup plus efficaces quand ils peuvent faire du home office, de manière occasionnelle ou régulière. A la maison, les éléments parasitaires sont moins nombreux et on se laisse moins perturber. Les mêmes salariés interrogés déclarent envoyer 20 % de sms en moins, prendre 21 % de rendez-vous personnels en moins, et évidemment, avoir 35 % de moins d’échanges avec ses collègues. A bon entendeur !

Télétravail : comment le demander ? comment l’obtenir ?

Méthodologie :

L’étude a été menée par OnePoll auprès de 200 employés de bureau français entre mars et avril 2019. L’étude a également été menée en Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, Australie et Inde.

Par Rozenn Perrichot

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.