La rédaction d’annonce, mode d’emploi : découvrez les bonnes pratiques à ne pas négliger ! 

La première chose à faire avant de vous lancer dans la rédaction de votre annonce, c’est de vous mettre à la place du candidat et de vous demander ce qu’il attend de savoir pour peut-être envisager de vous rejoindre.  

Conseils et astuces pour rédiger une offre d emploi
Rédigez votre annonce et attirez les candidats qui vous ressemblent © Adil - stock.adobe.com

1- Séduisez les candidats avec un titre impactant

Votre titre doit être accrocheur, c’est lui qui donne envie au candidat de rentrer dans l’annonce. Être original, pourquoi pas, à condition d’être authentique et le plus explicite possible sur le poste.

Une astuce pour trouver le meilleur intitulé ? Ne laissez pas de côté le référencement. L’outil Google Trends vous permet justement de connaître la popularité de votre titre et sa fréquence.

Un exemple : l’intitulé « Commercial » est certes classique, mais la proportion de recherches portant sur ce mot clé est bien plus importante que « Business Developer » ou « Consultant commercial ». A vous de jouer !

2- Suscitez l’envie avec une accroche

Cette première phrase, c’est la première chose que le candidat va lire, c’est à ce moment-là que vous allez capter son attention. Vous devez générer une émotion pour que naturellement, il ait envie d’aller plus loin dans la lecture de l’annonce. Qu’est ce qui vous différencie en termes d’ambiance, de culture entreprise, de méthodologie de travail, … ?

Ne vous contentez pas de rédiger une annonce classique en parlant de vous « Acteur mondial dans le secteur du … », « Acteur incontournable sur le marché des … » ou autre « Entreprise à taille humaine créée en 1980, XXX est un acteur de référence sur le marché du … ». Ce n’est pas ce que le candidat attend en premier lieu !

En revanche, si vous commencez votre « histoire » avec une accroche qui invite le candidat à vouloir en savoir plus, vous piquez sa curiosité : « Imaginez que vous rejoignez une équipe ambitieuse et passionnée par le monde des télécommunications », « Vous avez soif d’innovation, vous recherchez un nouveau défi et vous rêvez d’intégrer une entreprise reconnue pour son expertise dans … », « Vous êtes attirés par le monde agricole, vous voulez travaillez dans une filière en plein essor, vous voulez partir à la conquête de nouveaux prospects … Et si vous faisiez partie de notre équipe  ?».

3 – Un plan, une structure, une architecture

Mettez-vous à la place du candidat : il va lire votre annonce de la même manière que vous scannez les CV. Il va aller chercher les infos qui l’intéressent en premier lieu et ensuite, il la lira plus en détail s’il veut en savoir plus. Visuellement, il est donc important que votre annonce soit lisible, structurée et concise.

Gardez en tête que le candidat va lire votre annonce en diagonal. Si vous le pouvez, construisez votre annonce avec des titres, des sous-titres, des mots en gras ou en italique. N’hésitez pas à intégrer des listes à points pour énumérer les missions du poste, les compétences attendues ou encore les valeurs et avantages de l’entreprise.

N’effrayez pas les candidats avec des annonces aussi longues que des romans, ils ne les liront pas. Des mots simples et des phrases courtes suffiront. Et surtout, restez vigilant sur votre orthographe ! Faites-vous relire par vos collègues si besoin pour éviter les coquilles.

Rédiger une offre d’emploi : les 5 erreurs à éviter

4 – Les incontournables de l’annonce

Le brief avec le manager est fait, vous avez donc en tête le profil qu’il recherche. Même si vous souhaitez vous démarquer à travers votre annonce, pensez d’abord à donner des informations concrètes à vos candidats si vous voulez les captiver et ne pas perdre en efficacité.

Ces incontournables, quels sont-ils ?

  • Les missions : le candidat doit savoir précisément ce que l’on va attendre de lui
  • Le contrat : CDI ou CDD, ce n’est pas la même chose, ni le même engagement
  • Le lieu :  toujours obligatoire dans les annonces
  • Les compétences : maîtrise de l’anglais, d’Excel ou de WordPress. Si ces compétences sont impératives, vous ne devez pas les laisser de côté
  • Le salaire : c’est souvent l’un des premiers éléments recherchés par les candidats

5 – On parle d’abord au candidat… mais n’oubliez pas de parler de vous !

Ce n’est un secret pour personne : aujourd’hui, les candidats ont besoin de se projeter, que ce soit sur un poste, dans une future équipe ou au sein d’une nouvelle entreprise. Vous devez donner un maximum d’informations tout en restant synthétique…  Des infos concrètes, percutantes et vraies.

  • Votre culture et la dynamique de votre entreprise
  • Une description de l’équipe et de son manager
  • Les possibilités de formation pour la montée en compétences
  • Les opportunités d’évolution

6 – Au delà du salaire, mettez en valeur les avantages

La rémunération ! L’élément que tous les candidats veulent voir dans une annonce et que tous les employeurs ou recruteurs redoutent, de crainte de se mettre une épine dans le pied. Si vous communiquez sur le salaire proposé, assurez-vous d’abord d’être bien positionné sur le marché, sinon, abstenez-vous, vous risqueriez de démotiver certains candidats.

Deuxième chose mettez l’accent sur les éléments complémentaires au package : tickets restaurants de X€, mutuelle avantageuse, participation aux bénéfices. Bref, les avantages classiques. Mais pas seulement !

Mentionnez également les primes d’intéressement s’il y en a, le matériel ou les équipements à disposition (Mac, smartphone, surface Pro, …), la prise en charge des transports en commun ou des moyens de transports (vélo, trottinette électrique…), les locaux conviviaux, les séminaires, la formation des équipes et la montée en compétences… Au moment de la proposition, votre candidat prendra en compte tous ces éléments. C’est peut-être ce qui fera basculer la balance de votre côté.

7 – Annoncez le déroulé du process pour optimiser l’expérience candidat

Lorsqu’ils postulent, les candidats sont toujours curieux de connaitre la suite du process et les dates à retenir. Vous pouvez l’indiquer à la fin de votre annonce, ce sera perçu comme un signe de bienveillance à l’égard de vos candidats qui pourront alors se projeter et se sentir « considérés » par l’équipe RH.

Un exemple :
Vous venez de nous envoyer votre candidature, voici ce qui va se passer :

1 – Si votre candidature est retenue, nous nous engageons à revenir vers vous sous 5 jours.
2 – Marion, notre chargée de recrutement, vous appellera pour faire connaissance et pour échanger sur vos attentes lors d’un entretien téléphonique.
3 – Votre profil nous plait ! Nous planifions un entretien avec Marion et le N+1 afin de vous rencontrer.
4 – Nous revenons vers vous dans un délai max de X jours pour vous tenir informé de la suite.

 

Pour attirer l’attention, vous devez vous mettre à la place du candidat : que cherche-t-il et que veut-il savoir ? A partir du moment où vous mettez un peu d’émotion dans votre annonce, que vous restez honnête, et que vous communiquez de manière bienveillante en restant en adéquation avec votre culture d’entreprise… vous attirerez les candidats qui vous ressemblent !

Recrutement : 10 conseils pour optimiser l’expérience candidat

Par Delphine Massé

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.