Le guide ultime pour déposer une offre d’emploi efficacement

Votre annonce d’emploi est terminée. Vous êtes prêts à la déposer. La grande question maintenant est de savoir : où allez-vous la diffuser ? Quatre recruteurs vous livrent leurs secrets.

Les sites emploi occupent la 1ère place du podium des canaux utilisés par les recruteurs. © asvolas - stock.adobe.com

Ne vous attendez pas à avoir une liste à rallonge de tous les sites existants sur le marché du recrutement. Pourquoi ? Parce que c’est beaucoup trop large et vous risquez d’être vite perdu dans un amas de supports. Pour vous éclairer et répondre concrètement à la question « Où déposer votre annonce emploi ? », nous avons cherché à comprendre les méthodes et les supports utilisés par les recruteurs pour diffuser leurs annonces. Quatre experts RH ont accepté de nous livrer leurs conseils.

Bertrand Le Corff – Transports Barré – Responsable administratif
Delphine Lamare – Groupe Axe – Directrice administrative et financière
Roseline Laloupe – Penseuse RH et communicante
Clément Russo – TEADS – Responsable Recrutement

Ne pas se priver des sites gratuits

Démarrez par les plus accessibles : les sites institutionnels gratuits ! Les deux sites de référence sur le marché étant Pôle Emploi, pour les profils non-cadres, et l’APEC (Association pour l’emploi des cadres), pour les profils cadres. Ces deux sites sont incontournables aujourd’hui dans une stratégie de recrutement, tout simplement parce qu’ils sont gratuits. « Mon budget RH n’est pas impacté lorsque je diffuse sur l’APEC, je ne perds rien à y déposer mon offre d’emploi » explique Clément Russo, responsable recrutement chez TEADS. En effet, vous publiez votre annonce sans débourser 1€. Delphine Lamare, directrice administrative et financière au sein du groupe AXE, utilise les 2 plateformes pour ses recherches d’ingénieurs ou de techniciens. « Tous les petits canaux usuels où il est extrêmement simple de mettre une annonce » précise-t-elle. Au-delà de la gratuité, « Pôle Emploi c’est le socle, la base pour toutes recherches » souligne Bertrand Le Corff, responsable administratif chez Transports Barré. Ainsi, intégrez-les dans votre stratégie de recrutement, vous y gagnerez plus que vous n’y perdrez !

De nombreux candidats pour un résultat assez mitigé

Ces sites institutionnels sont des références publiques très actives en matière de communication, ce qui leur permet de capter et d’attirer beaucoup de candidats. Vous permettront-ils de trouver le BON candidat ? Pas toujours, il faut en être conscient car « ce ne sont pas toujours les profils les plus intéressants qui y sont forcément » souligne Clément Russo. Les résultat sont assez mitigés, surtout dans un marché ultra tendu comme aujourd’hui, où les recruteurs sont confrontés à la difficulté de trouver des profils pénuriques.

En diffusant sur les sites gratuits, les CV ne sont pas toujours pertinents. « On se rendait bien compte qu’il y avait peu de candidats, peu de CV intéressants. Il a fallu prendre le sujet à bras le corps pour pouvoir capter un maximum de conducteurs sur le plan local » déclare Bertrand Le Corff. Il est donc important d’élargir le spectre de recherche en démultipliant les supports dès le début d’une campagne de manière à gagner en visibilité et toucher davantage de candidats. Voyez grand dès le départ et n’attendez pas pour activer d’autres canaux de recrutement : « C’est vraiment quand j’ai eu un souci de recrutement sur un profil très spécialisé que je me suis dit : qu’est-ce que je perds à démultiplier les canaux » révèle Delphine Lamare

Utilisez l’outil classé n°1 pour recruter : le site emploi

Selon l’enquête réalisée par Hellowork en 2017 sur les grandes tendances du recrutement, il est difficile pour les recruteurs de se limiter à un seul dispositif de recrutement. Même chose du côté des candidats qui utilisent plusieurs plateformes pour leurs recherches. Les sites emploi occupent ainsi la 1ère place du podium des canaux utilisés par les recruteurs.

Sites généralistes ou sites spécialisés, « 91% des RH les utilisent aujourd’hui ». Les généralistes, pour le flux de candidatures. La visibilité qu’ils apportent aux offres d’emploi permet de toucher un très grand nombre de candidats. Que vous soyez recruteurs ou chefs d’entreprise de PME « choisissez avant tout un site généraliste parce que ça va toucher beaucoup de monde et ce sont généralement les sites les plus connus » explique Roseline Laloupe, penseuse RH et communicante. Leur forte notoriété leur confère une place de choix auprès des candidats en recherche active. Ne vous privez pas d’eux dans votre plan de recrutement.

Le tarif ? Il varie selon les supports utilisés, la typologie de client, etc. Pour faire votre choix, vous devez vous assurer que votre partenaire emploi soit capable de vous mettre en relation avec un maximum de candidats, les actifs comme les passifs. Chez HelloWork, lorsque vous publiez une annonce, celle-ci est relayée dans les alertes mails des candidats. Vous captez ainsi un maximum de candidats, y compris les « dormants ».

Les sites emploi spécialisés pour cibler des profils précis

En complément des généralistes, les sites emploi spécialisés ont la vertu de toucher un public ciblé : par métier, par profil ou par secteur. En les intégrant dans votre stratégie de recrutement, vous êtes là où les candidats font leur veille. Vous vous adressez ainsi à des profils ciblés et gagnez du temps dans la sélection des CVS. « Le site spécialisé dépend vraiment du secteur d’activité de l’entreprise, du métier ou du profil recherché. J’ai déjà recruté des développeurs, je postais mes annonces sur les jeudi.com » confie Roseline.

Vous l’aurez compris, ce qui fait la force du site emploi spécialisé c’est donc son affinité avec le candidat, vous avez donc de grandes chances d’y rencontrer des passionnés.

Soyez pro-actifs et relayez vos annonces sur vos supports

Lorsque vous diffusez une annonce, il vous reste une 3ème étape à mener. Vous devez donner de la visibilité à vos offres sur vos propres supports de communication. Le but n’est pas de rentrer en détail sur le contenu de votre annonce, mais de diffuser un message attirant qui va interpeler les candidats et les inviter à vouloir en savoir plus sur votre offre. Soyez créatif dans votre message car vous allez attirer l’attention auprès de votre réseau et vous devez aussi leur donner envie de partager votre annonce. « Si le post est bien rédigé et complet il y aura un effet boule de neige, il y aura un partage de cette annonce » ajoute Roseline.

Communiquez sur votre site entreprise, c’est la vitrine de votre marque et votre carte de visite sur le web. C’est là que vous présentez vos activités, vos produits et services mais également vos offres d’emploi. Rubrique emploi ou site carrière, vous devez rendre vos opportunités d’emploi visibles sur votre site, ce dans le but de transformer un visiteur en potentiel candidat !

Pensez à tirer parti des réseaux sociaux !

Les réseaux sociaux, un canal indispensable pour mettre en avant votre marque employeur. « Je me rends compte que c’est un visuel comme un autre, il a son importance. C’est la carte d’identité, le petit cabis usuel que chaque entreprise se doit d’avoir » précise Delphine Lamare. Attention, cela ne signifie pas que vous allez forcément recruter par ce biais mais votre marque sera visible auprès des candidats. « Cela reste un visuel supplémentaire. Ça n’est peut-être pas forcément le déclencheur d’une candidature chez AXE. Mais cela fait partie de la panoplie indispensable qui se fait le relai des annonces telles que l’on peut mettre sur HelloWork » conclut-elle.

Chez Transports Barré, Bertand Le Corff utilise le Facebook de l’entreprise pour mettre en avant son parc automobile et relayer les postes à pourvoir. « On a créé une page Facebook qui nous sert de vecteur de communication. Pas forcément pour recruter mais cela en fait partie aussi. Notre page Facebook vient en complément du site internet du groupe » explique-t-il.
En ce qui concerne Twitter et LinkedIn, outre les contraintes sur le nombre de caractères, ce sont des médias qui permettent de créer des formats courts et donne du peps aux messages d’accroche. « C’est un bon challenge et ça permet d’avoir quelque chose de beaucoup plus punchy. Mettre ensuite un lien vers la description du poste intégral peut être sympa » avoue Clément Russo de chez TEADS.

Sites gratuits, sites payants, généralistes ou spécialisés… Chaque entreprise fait ses choix selon les profils qu’elle recherche et la stratégie RH appliquée en interne. Il existe ainsi de nombreux médias sur le marché, pour communiquer et diffuser son annonce. Si vous voulez être le plus visible possible auprès des candidats, la meilleure solution reste aujourd’hui la multiplication des canaux de diffusion.

8 conseils pratiques pour rédiger une offre d’emploi attractive

Par Delphine Massé

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.