Formation professionnelle : les heures du DIF sont maintenues

Une ordonnance permet le maintien des heures du DIF des salariés au-delà du 31 décembre 2020.

Le DIF a été supprimé en 2015 et remplacé par le compte personnel de formation (CPF) suite à la loi du 5 mars 2014. (GettyImages/shirosov)

Le DIF était un dispositif de droit individuel à la formation (DIF) qui permettait aux salariés de suivre des formations dans le cadre de la formation continue. Le DIF a été supprimé en 2015 et remplacé par le compte personnel de formation (CPF) suite à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale.
Suite à la création du CPF, les heures DIF des salariés pouvaient être encore utilisées jusqu’au 31 décembre 2020.

Une ordonnance présentée ce mercredi 21 août en Conseil des ministres supprime cette date limite. Ainsi les heures acquises au titre du DIF ne seront pas perdues à une condition : les bénéficiaires doivent les inscrire sur leur compte avant le 1er janvier 2021. Elles seront, ensuite, automatiquement converties en euros.

Lexique de la formation professionnelle : CPF, CPA, APE, OPCA, accord de branche…

Où retrouver ses heures DIF ?

Pour reporter votre nombre d’heures de DIF sur votre CPF, sachez que ce chiffre est inscrit sur votre fiche de paie de décembre 2014 ou celle de janvier 2015. Vous pouvez aussi la retrouver sur un certificat de travail datant d’avant décembre 2014 ou sur une attestation spécifique transmise par votre employeur en 2015.

Le CPF est crédité en euros

Les heures DIF nos utilisées seront transformées en euros. Cette transformation des heures en euros vient uniformiser les choses avec un barème fixe. Sachez que toutes les formations menant à une certification professionnelle reconnue, c’est-à-dire répertoriée au sein du Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) pourront être éligibles au compte personnel de formation. Par ailleurs, le permis B, le permis poids lourd, ainsi que les bilans de compétences et les bilans de validation des acquis de l’expérience (VAE) pourront être financés via le CPF.

Par Adélaïde Haslé

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.