Chômage partiel : augmentation du reste à charge pour les employeurs à partir de juin

Le reste à charge du chômage partiel pour les entreprises des secteurs non protégés va augmenter progressivement à partir de juin 2021, a annoncé la ministre du Travail.

Le gouvernement veut revenir progressivement aux règles de droit commun encadrant le chômage partiel.
Le gouvernement veut revenir progressivement aux règles de droit commun encadrant le chômage partiel. © JeanLuc/stock adobe.com

« Il y a un consensus pour revenir rapidement aux règles de droit commun de l’activité partielle pour les secteurs non protégés », a déclaré la ministre du Travail, Elisabeth Borne, à l’issue d’une réunion avec les partenaires sociaux, jeudi 22 avril.

Emplois saisonniers : l’Etat incite à embaucher pour l’été quitte à recourir au chômage partiel

Un rattrapage progressif du taux normal de 40%

Le gouvernement prévoit donc de diminuer progressivement le montant des indemnités versées aux employeurs dans le cadre du chômage partiel. Leur reste à charge pourrait passer de 15 à 25% au mois de juin, selon Jean-François Foucard de la CFE-CGC, pour rattraper le taux normal de 40% en juillet.

Concernant les secteur protégés (tourisme, hôtellerie-restauration, tourisme, culture, sports et loisirs, transports…), l’évolution de la prise en charge, actuellement de 100%, dépendra de l’évolution de la reprise d’activité calquée sur la levée des restrictions sanitaires.

Covid 19 : activité et chômage partiel … ce que ne peuvent pas faire les entreprises

L’activité partielle a coûté plus de 27 milliards à l’Etat en 2020

La prise en charge de l’activité partielle a coûté plus de 27 milliards d’euros en 2020 à l’État et à l’Unédic. En février, le nombre de salariés en activité partielle était estimé à 2,1 millions. Un chiffre qui a dû augmenter à cause de la fermeture des commerces non essentiels.

Par Maïté Hellio

Reporter tout terrain et pianiste, aime quand les mots et les notes sonnent juste !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.