Comment faire bonne impression en entretien ?

2minutesParler de soi est difficile pour certains, naturel pour d’autres… Mais parler de soi en entretien d’embauche est une toute autre affaire : cela ne s’improvise pas ! Pour donner une bonne première impression sans en faire trop, Yves Maire du Poset, consultant et coach carrière, propose douze exercices pour trouver en soi matière à enrichir ses discours et se montrer convaincant.

Ainsi, dans son guide « 2 minutes pour faire bonne impression », vous apprendrez qu’il faut absolument éviter certains écueils afin de donner une image positive de vous-même, comme se dévaloriser, manquer de mémoire, manquer de punch, ne parler que du passé et pas de l’avenir… Vous apprendrez également à identifier vos « registres de performance » : administrer, organiser, conseiller, décider, produire, développer, négocier… Mais surtout, vous apprendrez à parler de vous à l’écrit, dans votre lettre de motivation.

L’ouvrage d’Yves Maire du Poset est donc extrêmement riche pour un sujet que l’on néglige bien souvent. Peut-être trop riche ? Mieux vaut trop en dire que survoler le sujet. Chaque candidat pourra piocher selon ses besoins dans ce livre pratique, et il servira tout particulièrement aux personnes en recherche d’emploi depuis un certain temps, et à ceux qui ont perdu confiance en leurs capacités.

> « 2 minutes pour faire bonne impression » de Yves Maire du Poset, aux Editions Quotidien Malin, septembre 2014, 293 pages, 12 euros. Yves Maire du Poset est consultant et dirige la société de conseil « Piloter ma carrière ». Il a également écrit plusieurs ouvrages dont « Réussir votre entretien de recrutement ». 

Par Guirec Gombert

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Commentaire (1)
  • Par tewoz

    J’ai toujours trouvé les entretiens d’embauches assez simple, il suffit en fait de dire à son interlocuteur ce qu’il veut entendre, en adaptant donc son discour à son interlocuteur.
    Par exemple our les RH, il faut accentuer son envie d’appartenance à un groupe, pour les chefs il faut dire qu’on aime bien les chefs, qu’on les écoute, qu’on veut mettre ses compétences à son service…
    A la limite du léchage de pompes sans que ca se voit.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.