Culture d’entreprise et télétravail : les bonnes pratiques d’une entreprise 100% remote

Nathan Barry est le CEO de ConvertKit, il a partagé sur Twitter ses 10 bonnes pratiques pour créer une culture d’entreprise commune quand on n’a pas de bureaux communs.

télétravail convertkit
Journées sans réunion, séminaires, communication par l'écrit... la recette de ConvertKit fonctionne pour ses 68 collaborateurs © Kateryna - stock.adobe.com

« Don’t let anyone tell you company culture is defined by free lunches and ping pong tables »

Nathan Barry

1. Créer un podcast interne

Nathan Barry part du principe que nous faisons tous connaissance de la même manière et que nous reproduisons donc des conversations assez similaires avec différentes personnes. Sur cette base, il suggère de créer un podcast privé, uniquement accessible aux salariés, dans lequel les nouveaux collaborateurs seraient interviewés et que chacun pourrait ensuite découvrir et écouter à son rythme.

2. Miser sur la communication écrite et asynchrone

Les objectifs sont multiples, avec en tête de file celui de se débarrasser de réunions inutiles et chronophages. Cette culture de l’écrit permet aussi de garantir un même niveau d’information à tous les collaborateurs et de préserver les temps de travail qui nécessitent de la concentration (pour peu qu’on paramètre ses notifications). Nathan Barry ajoute que ce fonctionnement oblige tous les collaborateurs à énoncer et articuler clairement leurs idées pour se faire comprendre du plus grand nombre.

En France, la startup Alan a pris le même chemin, comme elle l’expliquait sur son blog en 2018 : « Maintenant, quand on a besoin de l’intelligence de l’équipe pour résoudre un problème, approfondir un sujet, valider des solutions, au lieu de programmer une réunion (…), on ouvre une issue sur Github. Une issue est un fil de discussion écrit par lequel on échange avec les personnes concernées dans le but d’atteindre une conclusion actionnable. Comme sur un forum en ligne, on échange sans avoir remué ciel et terre pour rassembler tout le monde dans la même pièce. »

Télétravail : 6 erreurs à ne pas reproduire en 2022

3. Planifier des jours sans réunion en commun dans tous les agendas

Tout le monde profite des mêmes jours dédiés aux missions qui demandent de la concentration. Le mardi et le jeudi sont des jours productifs et sans réunion, pendant lesquels ConvertKit n’attend pas de ses collaborateurs qu’ils soient apprêtés comme ils le seraient s’ils devaient prévoir d’échanger en visio à tout moment.

4. Commencer la semaine en parlant du week-end

Les équipes de ConvertKit utilisent Slack au quotidien : chaque lundi, le week-end bot leur demande de partager une photo de leurs activités. Le but étant de mieux se connaître d’un point de vue personnel, de voir les familles et l’entourage des collaborateurs, leurs activités préférées ou les endroits où ils aiment passer du temps.

5. Créer une chaîne de mail automatisé pour les nouveaux arrivants

Ces différents mails permettent d’avoir un premier niveau d’info commun et assez exhaustif pour comprendre comment l’entreprise fonctionne, savoir où trouver les différentes infos dont le collaborateur aura besoin, de décrire les différentes équipes ou donner le mode d’emploi des espaces dédiés aux échanges plus détendus.

6. Organiser des sessions de feed-back spontané

Un petit groupe de 4 à 8 personnes se réunit pour parler d’une des personnes présentes comme si elle n’était pas là, pendant 10 minutes. Cette personne ne peut pas intervenir durant les 10 minutes, mais peut prendre des notes et bénéficie ensuite de 5 minutes pour répondre.

Un peu perturbant ? Ici, l’objectif n’est pas de faire le procès d’un collaborateur, comme la mise en scène pourrait le laisser penser, mais de créer des conditions d’échanges spontanés et directs. Durant les 10 minutes, les collaborateurs s’expriment en répondant à des questions comme « Que fait cette personne que vous trouvez admirable ? » ou « Quelle est sa qualité dont vous vantez les mérites aux autres ? »

7. Fixer certains jours de congés obligatoires en commun

Pour éviter les montagnes de messages et mails à traiter en rentrant d’une journée off, ConvertKit organise des journées off en commun. Durant les trois derniers mois de 2021, toutes les équipes ont par exemple bénéficié de week-ends de trois jours.

Télétravail : définition, mise en œuvre, droits et obligations de l’employeur et des salariés

8. Provoquer des échanges entre les différentes teams chaque semaine

Trois personnes sont tirées au sort pour échanger pendant 20 mn, un format dynamique qui permet de créer des ponts entre les différentes équipes.

9. Prévoir deux séminaires chaque année

Malgré la réussite du 100% télétravail dans ses équipes, Nathan Barry rappelle l’importance de se retrouver au rythme de deux fois par an. Le programme de ces séminaires ? 1/3 du temps pour le travail, 1/3 pour faire connaissance et 1/3 pour la détente. Des souvenirs et des expériences partagés qui permettent de créer du lien tout le reste de l’année.

10. Faire des dons en tant qu’entreprise

Lors d’un séminaire, les équipes de ConvertKit se sont organisés en groupes de quatre personnes avec l’objectif de faire le don d’une somme de 10 000 euros, par tranche de 100 euros. Chaque groupe est donc parti à la recherche de 12 associations et a ensuite pris le temps de présenter ces associations aux autres groupes, en expliquant ses choix. Le bénéfice est double : faire une bonne action en commun dans le cadre du travail et mieux comprendre les valeurs et engagements de chacun.

Par Stéphanie Davalo

Lead Content Manager chez HelloWork depuis 2018

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.