La ville japonaise d’Aichi recrute 6 ninjas

La préfecture d’Aichi au Japon est à la recherche de six ninjas pour stimuler le tourisme ! Une offre d’emploi tout à fait sérieuse, bien qu’elle s’inscrive dans la pure tradition du folklore japonais (en témoignent les illustrations) ! Les postes sont ouverts à toute personne de plus de 18 ans, sont à pourvoir à temps plein pour un salaire de 180,000 yen soit environ 1400 euros mensuels. Forme physique et compétences acrobatiques sont indispensables précise la préfecture d’Aichi, qui recherche de véritables « chefs de guerre du tourisme ».

EDIT : Il semblerait que l’offre ait rencontré un franc succès auprès des étrangers puisque la ville d’Aichi a eu la surprise de recevoir 200 candidatures d’étrangers, près de six fois plus que de Japonais ! « Nous avons été assaillis de candidatures et de questions », explique Satoshi Adachi, chargé de promotion touristique de la préfecture d’Aichi. « Nous ne nous attendions pas à un tel intérêt de la part d’étrangers parmi lesquels figurent des Russes et un grand nombre de Français », a-t-il poursuivi (voir l’article). Un Français est en finale. Souhaitons-lui 幸運 (prononcez « Kōun »! « Bonne chance » en japonais…

Ninjas

A l’origine, les ninjas japonais étaient en effet des mercenaires discrets et sans morale, spécialistes de l’espionnage, du sabotage, missionnés pour les vols et les meurtres… A la différence des samouraïs, soldats en armures qui suivaient un véritable code d’honneur.

Les postes proposés par la préfecture d’Aichi incluent eux une version plus édulcorée du rôle de ninjas. Le but étant d’attirer, de divertir et d’informer les touristes sur la culture locale et les traditions du pays, les futurs ninjas devront participer à des représentations théâtrales et jouer les rôles d’ambassadeurs du tourisme auprès des médias. On oublie donc tout de suite les meurtres et autres missions peu légales autrefois associées au métier.

Maniement du shuriken recommandé

En plus d’une forme physique irréprochable – sauts périlleux, jeux d’épée et lancers de shuriken sont au programme – la troupe d’acteurs devra également savoir chanter en anglais. Une passion pour l’histoire médiévale japonaise et le tourisme est également essentielle détaille Satoshi Adachi, chargé de promotion touristique de la préfecture d’Aichi, à l’AFP (source BBC). Les candidats retenus se produiront notamment au château de Nagoya et divers endroits touristiques.
A travers cette opération, la préfecture d’Aichi espère ainsi connaître le même succès que sa voisine d’Iga et son musée du Ninja qui associe exposition historique et performances acrobatiques inspirées des contes des anciens guerriers japonais.

Ninjas2

Clôture des candidatures le 22 mars. Les postes étant à pourvoir fin avril, il est grand temps de commencer l’entraînement !

  • Suivez le compte Twitter @NewsAichi et rendez-vous sur le site de la ville pour plus d’informations (en japonais bien sûr)

(via Slate)

 

Par Guirec Gombert

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.