Enquête : l’Ouest de la France en tête des régions qui fidélisent le mieux leurs actifs

Où en sont les Français avec leurs envies de mobilité professionnelle ? Retrouvez les nouveaux résultats de l’étude HelloWork menée à partir des recherches effectuées par ses utilisateurs sur les plateformes emploi RegionsJob et ParisJob (chiffres septembre 2020).

7 franciliens sur 10 s’intéressent à un poste hors Île-de-France
La région parisienne peine à fidéliser ses actifs : 7 Franciliens sur 10 s’intéressent à un poste hors Île-de-France

HelloWork, spécialisé dans l’emploi, le recrutement et la formation, a analysé l’utilisation de ses plateformes emploi en septembre 2020 et s’est intéressé aux envies de mobilité professionnelle en France. Dans quelles régions les Français souhaitent-ils travailler ? Quelles régions attirent le plus les actifs ? Et les candidats Franciliens ? Lesquelles fidélisent le mieux leurs talents ? Voici les résultats de l’enquête.

7 Franciliens sur 10 s’intéressent à un poste hors Île-de-France

Les Franciliens et leurs envies d’ailleurs. Premier bassin d’emploi et de population, l’Île-de-France peine pourtant à fidéliser ses actifs. En effet, aujourd’hui, seuls 24% des candidats franciliens consultent les offres d’emploi de la région parisienne et plus de 40% d’entre eux consultent exclusivement les offres des autres régions. Cette tendance à la mobilité était déjà présente en Île-de-France et semble s’être amplifiée ces derniers mois « Le contexte de la crise sanitaire et économique que nous traversons a visiblement accentué voire accéléré l’envie d’ailleurs des franciliens » souligne David Beaurepaire, Directeur délégué de HelloWork.

Et pas seulement en Île-de-France ! Parmi les régions concernées par cette envie d’ailleurs, l’Occitanie dont 30% des candidats consultent les offres d’emploi hors de la région et la Bourgogne Franche-Comté où un quart des habitants postulent également ailleurs.

« seuls 24% des candidats franciliens consultent les offres d’emploi de la région parisienne »

Les régions qui fidélisent le mieux leurs actifs

Cette envie de mobilité n’est pas la même partout. La tendance est effectivement inversée dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes où 41% des habitants ne s’intéressent qu’aux offres d’emploi de la région et uniquement 18% regardent ailleurs. Parmi les autres régions, dont le dynamisme attire, on retrouve le Grand Est où 33% des actifs ne postulent qu’aux offres de la région, les Hauts-de-France (33%), la Bretagne (33%), les Pays de la Loire (32%) et la région PACA (32%)
Dans l’Ouest de la France, les habitants restent particulièrement fidèles à leur région d’origine. En effet, « La Bretagne et les Pays de Loire tirent doublement leur épingle du jeu puisque seulement 13% et 14% des habitants s’intéressent à des postes situés uniquement dans d’autres régions » précise David Beaurepaire.

Les régions plébiscitées par les Franciliens : où veulent-ils vivre ?

Parmi les régions qui attirent toujours autant les habitants de l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône Alpes, les Hauts-de-France et les Pays de la Loire sont en tête. En effet, 12 % des Franciliens consultent les offres d’emploi dans chacune de ces trois régions.

La Bretagne (11%) et le Grand Est (10%) passent devant les régions situées plus au sud comme La Nouvelle Aquitaine (9%), la région PACA (9%) ou encore l’Occitanie (8%), qui à l’heure actuelle, n’attirent plus autant qu’avant. La région qui a le moins la cote auprès des habitants d’Île de France étant la Bourgogne-Franche-Comté avec seulement 6 % des offres consultées par les Franciliens sur cette période de rentrée.

Les offres d emploi consultées par les franciliens

Les offres d’emploi consultées par les candidats en région

Alors que 7 actifs sur 10 veulent quitter l’Île de France, on aurait pu penser que les candidats en région soient moins attirés par la capitale. Et pourtant, en Auvergne Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Normandie, Centre Val de Loire et Bourgogne-Franche Comté, la région qui attire le plus les actifs en dehors de leur lieu d’habitation est justement l’Île-de-France.

Les offres d emploi consultées par les candidats en region

Ce qui n’est pas le cas partout en France. Dans plusieurs régions, les envies de mobilité restent très limitrophes. Ainsi, les actifs bretons ont plutôt tendance à s’intéresser aux opportunités du Pays de la Loire et inversement. Même chose pour le Grand-Est, dont les habitants consultent prioritairement les opportunités de la région Bourgogne France-Comté. En Occitanie, les actifs s’intéressent aux offres d’emploi de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Nouvelle Aquitaine, ils portent plutôt leur attention sur l’Occitanie.

Les offres consultées par les candidats en region

Méthodologie : Étude réalisée sur la base des offres consultées par 3,1 millions d’utilisateurs des plateformes du groupe HelloWork (RegionsJob et ParisJob) en septembre 2020.

 

Par Delphine Massé

Membre de la team édito envolé vers de nouvelles aventures !

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

L'actu RH

dans votre boite mail

Recevez l’essentiel de l’actualité RH

En cliquant sur « S'inscrireOk », vous acceptez les CGU et la politique de traitement de vos données personnelles.